Esther 7

Et le roi avec Aman se rendit au banquet chez la reine Esther. Et le roi dit encore à Esther le second jour, quand on servait le vin : Quelle est ta demande, reine Esther ? elle te sera accordée ; et quel est ton désir ? fût-ce la moitié de mon royaume, il sera satisfait. Alors la reine Esther répondit et dit : Si j'ai trouvé grâce à tes yeux, ô roi, et si c'est le bon plaisir du roi, que ma vie soit accordée à ma prière, et mon peuple à ma requête. Car nous sommes vendus, moi et mon peuple, à l'extermination, au massacre et à l'assassinat. Et si nous étions vendus pour devenir serviteurs et servantes, je me tairais, mais l'ennemi n'est pas à même de compenser le dommage fait au roi. Alors le roi Assuérus parla et dit à la reine Esther : Qui est donc celui, et où est celui qui a l'audace d'agir de la sorte ? Et Esther dit : L'homme hostile et l'ennemi, — c'est Aman, c'est ce méchant-là ! Et Aman fut atterré en présence du roi et de la reine. Et le roi se leva dans son courroux, et, quittant le repas, il gagna le jardin du palais ; mais Aman resta pour solliciter en faveur de sa vie auprès de la reine Esther, car il voyait que sa ruine était consommée par devers le roi. Et quand le roi revint du jardin du palais dans la salle du festin, Aman était tombé au pied du lit sur lequel était Esther. Alors le roi dit : Veut-il même faire violence à la reine à mes côtés, au palais ? Le mot sorti de la bouche du roi, on voila le visage d'Aman. Et Harbona, l'un des eunuques, dit devant le roi : Vois aussi, le poteau qu'Aman a fait faire pour Mardochée qui a parlé pour le bien du roi, est dressé dans la demeure d'Aman avec la hauteur de cinquante coudées. Alors le roi dit : Pendez-l'y ! 10 Et l'on pendit Aman au poteau qu'il avait préparé pour Mardochée, et la colère du roi fut apaisée.
Copyright information for FrePGR