Esther 8

En ce même jour le roi Assuérus fit don à la reine Esther de la maison d'Aman, l'ennemi des Juifs ; et Mardochée vint se présenter au roi, car Esther avait révélé au roi ce qu'il lui était. Et le roi tira son anneau, qu'il avait ôté à Aman, et le donna à Mardochée. Et Esther préposa Mardochée sur la maison d'Aman. Et derechef Esther parla devant le roi, et elle se jeta à ses pieds ? et pleura et le supplia de déjouer la méchanceté d'Aman, l'Agagite, et les complots qu'il avait tramés contre les Juifs. Et le roi tendit à Esther le sceptre d'or ; alors Esther se releva, et se tint debout devant le roi. Et elle dit : Si le roi le trouve bon, et si j'ai trouvé grâce à ses yeux, et si la chose a l'approbation du roi, et si j'ai son agrément, que l'on écrive pour révoquer les lettres d'Aman, et le plan d'Aman, fils de Medatha, l'Agagite, lettres qu'il a écrites à l'effet d'exterminer les Juifs qui sont dans toutes les provinces du roi. Car comment pourrais-je être témoin du désastre qui atteindrait mon peuple ? et comment pourrais-je être témoin de l'anéantissement de ma race ? Et le roi Assuérus dit à la reine Esther et à Mardochée, le Juif : Voilà que j'ai fait don à Esther de la maison d'Aman, et il a été pendu à un poteau pour avoir levé la main sur les Juifs. Ecrivez donc à l'égard des Juifs, comme il vous semblera bon, au nom du roi, et apposez le sceau avec l'anneau du roi. Car un rescrit, écrit au nom du roi et scellé avec l'anneau du roi, est irrévocable. Alors furent mandés les Secrétaires du roi, dans ce même temps, au troisième mois, c'est-à-dire au mois de Sivan, le vingt-troisième jour de ce mois, et l'on écrivit en tout point comme Mardochée le prescrivit, aux Juifs et aux satrapes, et aux gouverneurs, et aux chefs des provinces, de l'Inde à l'Ethiopie, des cent vingt-sept provinces, province par province, dans son écriture, et peuple par peuple dans sa langue, et aussi aux Juifs, dans leur écriture et leur langue. 10 Et Mardochée écrivit au nom du roi Assuérus et scella avec l'anneau du roi et expédia les lettres par des courriers à cheval, montés sur des coursiers, des mulets, faons de cavales, 11 [lettres portant] que le roi permettait aux Juifs de se rassembler dans toutes et chaque villes, et de défendre leur vie, et d'exterminer et de massacrer et de tuer toute force armée du peuple et de la province qui les assaillirait, enfants et femmes, et de piller leurs dépouilles 12 le même jour dans toutes les provinces du roi Assuérus le troisième jour du douzième mois, c'est-à-dire du mois d'Adar. 13 Une copie du rescrit fut, afin que l'ordre circulât dans toutes les provinces, communiquée à tous les peuples, à cet effet que les Juifs se tinssent prêts pour ce jour-là à se venger de leurs ennemis. 14 Les courriers montés sur des coursiers et des mulets partirent de suite et en hâte sur la parole du roi, et l'ordre fut donné dans Suse, la ville capitale. 15 Et Mardochée se retira de la présence du roi, en costume royal, azur et blanc, avec une grande couronne d'or et un manteau de byssus et de pourpre. Et la ville de Suse poussa des cris de joie et fut dans l'allégresse. 16 Pour les Juifs il y eut clarté et joie, et transports, et honneur. 17 Et dans toutes et chaque provinces et dans toutes et chaque villes où parvint le prononcé du roi et son édit, il y eut joie et ravissement pour les Juifs, banquet et réjouissance. Et un grand nombre des indigènes devinrent Juifs, car la terreur des Juifs les avait assaillis.
Copyright information for FrePGR