Exodus 1

Et voici les noms des fils d'Israël venus en Egypte avec Jacob ; ils vinrent chacun avec sa maison : Ruben, Siméon, Lévi et Juda ; Issaschar, Zabulon et Benjamin ; Dan et Nephthali ; Gad et Asser ; et toutes les personnes issues des entrailles de Jacob étaient au nombre de soixante-dix âmes ; or Joseph était en Egypte. Et Joseph mourut ainsi que tous ses frères et toute cette génération-là. Et les enfants d'Israël furent féconds et pullulèrent et se multiplièrent et s'accrurent de plus en plus, et ils remplirent le pays. Alors il s'éleva un nouveau roi sur l'Egypte, qui ne connaissait point Joseph. Et il dit à son peuple : Voilà que le peuple des enfants d'Israël est plus grand et plus fort que nous : 10 eh bien ! opposons-lui la prudence afin qu'il n'augmente pas, et que, le cas échéant d'une guerre, il ne se joigne pas à nos ennemis pour nous combattre, puis partir du pays. 11 Et l'on préposa sur lui des chefs de corvée dans le but de l'accabler sous leur faix ; et il bâtit pour Pharaon des villes de dépôt, Pithom et Ramsès. 12 Mais plus on l'accablait, plus il multipliait et se propageait ; et ils prirent peur des enfants d'Israël. 13 Et les Égyptiens firent peser sur les enfants d'Israël une servitude oppressive, 14 et par de rudes travaux en argile et en briques, et par tous les travaux de la campagne ils empoisonnaient leur vie, par tout l'ouvrage auquel ils les employaient tyranniquement. 15 Et le roi d'Egypte parla aux sages-femmes des Hébreux, parmi lesquelles une se nommait Siphra, et une autre Puha, 16 et dit : Lorsque vous accoucherez les femmes des Hébreux, et que pendant le travail vous verrez que c'est un fils, tuez-le ; mais si c'est une fille, laissez-la vivre. 17 Mais les sages-femmes craignirent Dieu et ne se conformèrent point à l'ordre du roi d'Egypte, et elles laissèrent vivre les enfants. 18 Alors le roi d'Egypte manda les sages-femmes et leur dit : Pourquoi avez-vous agi de la sorte et laissé vivre les enfants ? 19 Et les sages-femmes répondirent à Pharaon : C'est que les femmes des Hébreux ne sont pas comme les Egyptiennes, car elles sont vigoureuses, et, avant l'arrivée de la sage-femme, elles ont déjà enfanté. 20 Et Dieu fit du bien aux sages-femmes, et le peuple se multiplia et s'accrut beaucoup. 21 Et parce que les sages femmes avaient eu la crainte de Dieu, Dieu leur éleva des maisons. 22 Alors Pharaon prescrivit cet ordre à tout son peuple : Vous jetterez au Nil tous les fils qui naîtront, mais vous laisserez vivre les filles.
Copyright information for FrePGR