Exodus 11

(Et l'Éternel dit à Moïse : J'infligerai encore une plaie à Pharaon et à l'Egypte ; après quoi il vous laissera partir d'ici ; quand il vous laissera partir, ce sera en vous chassant entièrement d'ici. Dis donc aux oreilles du peuple qu'on ait à demander, chacun à son voisin, et chacune à sa voisine, de la vaisselle d'argent et de la vaisselle d'or. Et l'Éternel concilia au peuple les bonnes grâces des Égyptiens. Et Moïse était aussi un personnage très considérable dans le pays d'Egypte aux yeux des serviteurs de Pharaon et aux yeux du peuple.) Et Moïse dit : Ainsi parle l'Éternel : A minuit je traverserai l'Egypte, et tous les premiers-nés du pays d'Egypte, depuis le premier-né de Pharaon assis sur son trône jusqu'au premier-né de la servante qui tourne la meule, mourront ainsi que les premiers-nés des bestiaux. Et il y aura un grand gémissement dans tout le pays d'Egypte, tel qu'il n'y en a point eu et tel qu'il n'y en aura plus. Mais tous les enfants d'Israël, depuis les hommes aux bestiaux, ne verront pas même le bout de la langue d'un chien, afin que vous sentiez la différence que l'Éternel fait entre les Égyptiens et Israël. Et tous ces tiens serviteurs descendront vers moi et s'inclineront devant moi et diront : Pars, toi et tout le peuple qui te suit ; après quoi je partirai. Et enflammé de colère il quitta Pharaon. Et l'Éternel dit à Moïse : Pharaon ne vous écoute pas, afin que mes miracles se multiplient dans le pays d'Egypte. 10 Et Moïse et Aaron opérèrent tous ces miracles sous les yeux de Pharaon, mais l'Éternel endurcit le cœur de Pharaon, et il ne laissa point sortir de son pays les enfants d'Israël.
Copyright information for FrePGR