Exodus 18

Et Jéthro, prêtre de Madian, beau-père de Moïse, apprit tout ce que Dieu avait fait pour Moïse et pour Israël, son peuple, en retirant Israël d'Egypte. Alors Jéthro, beau-père de Moïse, prit Tsippora, femme de Moïse, après son renvoi, et ses deux fils dont l'un se nommait Gerson, car il avait dit : Je suis hôte dans un pays étranger ; et le nom de l'autre était Éliézer (Dieu est en aide), « car le Dieu de mon père me fut en aide et me déroba au glaive de Pharaon. » Jéthro donc, beau-père de Moïse, et ses fils et sa femme arrivèrent vers Moïse au désert où il campait, à la montagne de Dieu. Et il avisa Moïse : Moi, ton beau-père Jéthro, j'arrive chez toi, ainsi que ta femme et ses deux fils avec elle. Alors Moïse sortit à la rencontre de son beau-père, et il s'inclina et l'embrassa, et ils se demandèrent mutuellement de leurs nouvelles, puis ils entrèrent dans la tente. Et Moïse fit à son beau-père le récit de tout ce que l'Éternel avait fait à Pharaon et à l'Egypte pour l'amour d'Israël, de toutes les tribulations qui leur étaient survenues en route, et dont l'Éternel les avait délivrés. Et Jéthro se réjouit de tout le bien que l'Éternel avait fait à Israël, en le sauvant de la main des Égyptiens. 10 Et Jéthro dit : Béni soit l'Éternel qui vous a sauvés de la main des Égyptiens et de la main de Pharaon, qui a sauvé le peuple de la main des Égyptiens. 11 Maintenant je reconnais que l'Éternel est plus grand que tous les dieux, et qu'il l'a été par le moyen même que l'orgueil des Égyptiens avait employé contre eux. 12 Et Jéthro, beau-père de Moïse, prit un holocauste et des victimes pour les offrir à Dieu ; et Aaron et tous les Anciens d'Israël vinrent manger le pain avec le beau-père de Moïse en la présence de Dieu. 13 Et le lendemain Moïse siégeait pour rendre la justice au peuple, et le peuple entourait Moïse du matin au soir. 14 Et le beau-père de Moïse voyant tout ce qu'il avait à faire pour le peuple, dit : Quelle fonction remplis-tu là auprès du peuple ? Pourquoi es-tu seul à siéger, et tout le peuple est-il à ton audience du matin au soir ? 15 Et Moïse dit à son beau-père : C'est que le peuple vient à moi pour consulter Dieu. 16 Quand ils ont une affaire, ils viennent à moi et je suis arbitre entre une partie et l'autre, et je leur fais connaître les statuts de Dieu et ses lois. 17 Et le beau-père de Moïse lui dit : La manière dont tu t'y prends, n'est pas bonne. 18 Tu t'épuises ainsi que ce peuple qui t'entoure ; car la chose est trop forte pour toi, tu ne saurais en venir à bout seul. 19 Or sois docile à ma voix, je vais te donner un conseil, et que Dieu soit avec toi ! Sois auprès de Dieu le représentant du peuple, et porte les affaires devant Dieu, 20 et enseigne-leur les statuts et les lois, et montre-leur la voie qu'ils ont à suivre, et la conduite qu'ils ont à tenir. 21 Et toi cherche parmi tout le peuple des hommes capables, craignant Dieu, des hommes sûrs, ennemis de la cupidité, et prépose-les sur eux comme chefs de mille, chefs de cent, chefs de cinquante et chefs de dix. 22 Et ils rendront la justice au peuple en tout temps, et ils porteront devant toi toutes les grandes affaires, et ils jugeront eux-mêmes les petites causes ; ainsi, ils t'allégeront le fardeau et ils le soutiendront avec toi. 23 Si tu t'y prends de cette sorte et que Dieu t'y autorise, tu pourras y tenir, et tout ce peuple aussi arrivera en bon point à sa destination. 24 Et Moïse fut docile à la voix de son beau-père, et fit tout ce qu'il avait dit. 25 Et Moïse choisit des hommes capables parmi tout Israël, et les mit à la tête du peuple, comme chefs de mille, chefs de cent, chefs de cinquante, et chefs de dix. 26 Et ils rendirent la justice au peuple en tout temps : ils portaient devant Moïse les causes difficiles, et ils jugeaient eux-mêmes les petites causes. 27 Et Moïse prit congé de son beau-père, qui regagna son pays.
Copyright information for FrePGR