Ezekiel 33

Et la parole de l'Éternel me fut adressée en ces mots : Fils de l'homme, parle aux enfants de ton peuple et dis-leur : Si je faisais venir l'épée sur un pays, et que le peuple du pays prît dans son sein un homme dont ils fissent leur sentinelle, et qui, voyant venir l'épée sur le pays, sonnât de la trompette, pour avertir le peuple ; si quelqu'un, entendant le son de la trompette, ne recevait pas l'avertissement, et que l'épée vînt et le surprît, son sang pèserait sur sa tête : il a ouï le son de la trompette, et n'a pas reçu l'avertissement, son sang pèse sur sa tête. Mais s'il reçoit l'avertissement, il sauvera son âme. Que si la sentinelle voyant venir l'épée, ne sonne pas de la trompette, et que, sans que le peuple soit averti, l'épée arrive et ôte la vie à un seul homme, cet homme périra par suite de son crime, mais je redemanderai son sang à la sentinelle. Or, fils de l'homme, je t'ai établi sentinelle pour la maison d'Israël, afin que de ma bouche tu entendes la parole, et que tu les avertisses de ma part. Si je dis à l'impie : Impie, tu mourras ! et que tu ne parles pas pour détourner par tes avis l'impie de sa voie, cet impie mourra par suite de son crime, mais je te redemanderai son sang. Mais si par tes avis tu as cherché à détourner l'impie de sa voie, pour qu'il la quitte, s'il ne la quitte pas, il mourra par suite de son crime ; mais toi, tu auras sauvé ton âme. 10 Donc, fils de l'homme, dis à la maison d'Israël : Vous dites : « Nous sommes sous le poids de nos péchés et de nos crimes, et c'est par eux que nous périssons ; comment donc pourrions-nous vivre ? » 11 Dis-leur : Par ma vie, dit le Seigneur, l'Éternel, je ne prends point plaisir à la mort de l'impie, mais à ce que l'impie renonce à sa voie, et qu'il vive. Quittez, quittez vos mauvaises voies ! Pourquoi voudriez-vous la mort, maison d'Israël ? 12 Et toi, fils de l'homme, dis aux enfants de ton peuple : La justice du juste ne le sauvera pas au jour qu'il péchera ; et l'impiété de l'impie ne sera pas pour lui une cause de ruine, au jour qu'il abandonnera son impiété, de même que le juste n'aura pas dans sa justice une cause de vie, le jour qu'il deviendra pécheur. 13 Si je dis du juste : Qu'il ait la vie ! et que, se confiant en sa justice, il fasse le mal, il ne lui sera point tenu compte de toute sa justice, et il mourra par suite du mal qu'il a fait. 14 Mais si je dis de l'impie : Qu'il meure ! et que, renonçant à ses péchés, il agisse selon le droit et la justice, 15 rendant le gage, restituant ce qu'il a pris, se conduisant selon les commandements qui donnent la vie, sans faire rien qui soit mal ; il vivra, ne mourra point. 16 De tous les péchés qu'il aura commis, il ne sera point tenu compte contre lui : il a fait ce qui est droit et juste ; il vivra. 17 Cependant les enfants de ton peuple disent : « La voie du Seigneur n'est pas droite ; » mais c'est votre voie qui n'est pas droite. 18 Quand le juste renonce à sa justice et fait le mal, il en meurt. 19 Et quand l'impie renonce à son impiété et fait ce qui est droit et juste, par là il obtient la vie. 20 Et vous dites : « La voie du Seigneur n'est pas droite ! » Je vous jugerai chacun de vous selon la voie que vous suivez, maison d'Israël. 21 Et la douzième année, le dixième mois, le cinquième jour du mois, depuis notre déportation, un homme qui s'était échappé de Jérusalem, arriva auprès de moi et dit : La ville est prise ! 22 Or la main de l'Éternel s'était fait sentir à moi la veille de l'arrivée de ce fugitif, et m'avait ouvert la bouche quand il arriva auprès de moi le matin ; et ainsi, ma bouche s'ouvrit, et je ne fus plus muet. 23 Et la parole de l'Éternel me fut adressée en ces mots : 24 Fils de l'homme, les habitants de ces ruines dans le pays d'Israël disent : « Abraham était un seul homme, et il a obtenu la propriété du pays ; or nous sommes nombreux ; la propriété du pays nous est dévolue. » 25 C'est pourquoi, dis-leur : Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel : Vous mettez du sang dans ce que vous mangez, et vous levez les yeux vers vos idoles, et vous répandez le sang ; et vous posséderiez le pays ! 26 Vous vous appuyez sur votre épée ; vous, femmes, vous commettez des abominations ; vous déshonorez la femme l'un de l'autre ; et vous posséderiez le pays ! 27 Parle-leur ainsi : Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel : Oui, par ma vie, ceux qui sont dans les ruines périront par l'épée, et ceux qui sont dans les champs, je les livrerai en proie aux bêtes féroces, et ceux qui sont dans les forts et dans les cavernes, mourront de la peste. 28 Et du pays je ferai un désert et une solitude, et leur insolent orgueil prendra fin, et les montagnes d'Israël deviendront un désert que personne ne traverse. 29 Alors ils sauront que je suis l'Éternel, quand je ferai du pays un désert et une solitude à cause de toutes les abominations qu'ils ont commises. 30 Quant à toi, fils de l'homme, les enfants de ton peuple s'entretiennent de toi entre les murs et dans les portes de leurs maisons, et ils se parlent l'un à l'autre, chacun à son frère, et disent : « Venez donc, et écoutez quelle parole émane de l'Éternel ! » 31 Et ils viennent à toi, comme un concours de peuple, et s'assoient devant toi, comme étant mon peuple, et ils écoutent tes paroles, mais ils ne les mettent point en pratique : mais ils font ce qui leur plaît, et leur cœur s'attache à leur cupidité. 32 Et voici, tu es pour eux comme un chant agréable par la beauté de la voix et l'harmonie de la musique ; ils écoutent tes paroles, mais ne les mettent point en pratique. 33 Mais quand viendront [les maux], et voici, ils arrivent ! ils comprendront qu'il y avait un prophète au milieu d'eux.
Copyright information for FrePGR