Galatians 4

Or je dis que l'héritier, pendant tout le temps où il est encore un enfant, ne l'emporte en rien sur un esclave, quoiqu'il soit propriétaire universel, mais il est placé sous des tuteurs et des gérants jusques à l'époque fixée par son père. Nous aussi de même, quand nous étions des enfants, nous étions tenus en esclavage sous les rudiments du monde ; mais, lorsque est arrivé l'accomplissement du temps, Dieu a envoyé Son fils, né d'une femme, né sous la loi, afin qu'il rachetât ceux qui sont sous la loi pour que nous reçussions l'adoption filiale. Or c'est parce que vous êtes des fils, qu'il a envoyé l'esprit de Son fils dans nos cœurs, lequel s'écrie : Abba ! Père ! En sorte que tu n'es plus un esclave, mais un fils ; or, si tu es fils, tu es aussi héritier par la grâce de Dieu. Mais, tandis qu'alors, ne connaissant point Dieu, vous étiez esclaves de ceux qui, par leur nature, ne sont pas des Dieux, maintenant, que vous avez connu Dieu, ou plutôt que vous avez été connus par Lui, comment vous tournez-vous derechef vers les faibles et pauvres rudiments, auxquels vous voulez recommencer à vous asservir tout de nouveau ? 10 Vous observez les jours, et les mois, et les temps, et les années ! 11 Je crains pour vous d'avoir inutilement travaillé parmi vous. 12 Devenez comme moi, je vous en prie, frères, car moi-même je suis devenu comme vous.

Vous ne m'avez point offensé ;
13 mais vous savez que ce fut à cause d'une faiblesse de la chair que je vous ai pour la première fois annoncé la bonne nouvelle, 14 et que vous n'avez alors ni méprisé, ni rejeté avec dégoût l'épreuve où vous avez été mis par ma chair, mais que vous m'avez reçu au contraire comme un ange de Dieu, comme Christ Jésus. 15 Qu'est-ce donc qui faisait votre béatitude ? Car je vous atteste que, si cela eût été possible, vous vous seriez arraché les yeux pour me les donner. 16 En sorte que je suis devenu votre ennemi en vous disant la vérité ! 17 Ce n'est pas avec un zèle louable qu'ils s'attachent à vous, mais ils veulent nous séparer, afin que vous vous attachiez avec zèle à eux. 18 Mais c'est à ce qui est bien que vous devez vous attacher avec un zèle louable, en tout temps, et non pas seulement pendant que je me trouve parmi vous. 19 Mes enfants, vous, pour qui je souffre derechef les douleurs de l'enfantement jusques à ce que Christ ait été formé en vous, 20 je voudrais bien me trouver maintenant parmi vous et changer de ton, car je suis inquiet à votre sujet. 21 Dites-moi, vous qui voulez être sous la loi, ne prêtez-vous point l'oreille à la loi ? 22 Car il est écrit
Voyez dans la Genèse le récit de la naissance d'Ismaël, qu'Agar donna à Abraham (Gen.16.15), et de celle d'Isaac, qu'il eut de Sara (Gen.21.2).
qu'Abraham eut deux fils, un de la servante, et un de la femme libre ;
23 mais celui de la servante naquit selon la chair, tandis que celui de la femme libre naquit par l'effet de la promesse. 24 Ce sont là des allégories ; car ces femmes représentent deux alliances : l'une qui vient de la montagne de Sina, et qui engendré pour la servitude, c'est Agar, 25 (or le mot Agar
Le mot arabe Hadjar, signifie pierre, rocher ; mais cette dénomination populaire du mont Sinaï n'a pas laissé d'autres traces que ce passage de Paul.
désigne en Arabie le mont Sina) ; mais elle correspond à la Jérusalem actuelle, car celle-ci est dans la servitude avec ses enfants,
26 tandis que la Jérusalem d'en haut est libre ; c'est elle qui est notre mère ; 27 car il est écrit : « Réjouis-toi stérile, qui n'enfantes point ; éclate et crie, toi qui ne ressens pas les douleurs de l'enfantement ! Car les enfants de la délaissée seront plus nombreux que ceux de la femme qui a le mari.
Esaïe.54.1
 »
28 Pour vous, frères, comme Isaac, vous êtes enfants de la promesse ; 29 mais, de même qu'alors celui qui était né selon la chair persécutait celui qui était né selon l'esprit
On lit dans Genèse.21.9-10 : « Sara vit le fils d'Agar l'Égyptienne qui raillait, et elle dit à Abraham : Chasse, etc. »
, il en est encore ainsi maintenant.
30 Mais que dit l'Écriture ? « Chasse la servante et son fils ; car le fils de la servante n'héritera certainement pas avec le fils de la femme libre.
Gen.21.10
 »
31 C'est pourquoi, frères, nous ne sommes pas enfants d'une servante, mais de la femme libre ;
Copyright information for FrePGR