Genesis 27

Et Isaac devenu vieux et ayant les yeux faibles à ne plus voir, appela son fils aîné et lui dit : Mon fils ! Et il lui répondit : Me voici ! Et Isaac dit : Me voici donc vieux, et j'ignore le jour de ma mort. Prends donc à présent ton attirail de chasse, ton carquois et ton arc, et va dans les champs à la chasse d'un gibier pour moi ; et fais-m'en un mets appétissant comme j'aime, et apporte-le-moi, afin que j'en mange pour que mon âme te bénisse avant ma mort. Or Rebecca avait écouté l'entretien d'Isaac avec Esaü, son fils. Et Esaü s'en alla dans les champs pour chasser un gibier et le rapporter. Mais Rebecca parla à Jacob, son fils, en ces termes : J'ai ouï ton père parler à Esaü, ton frère, et lui dire : Apporte-moi un gibier et fais-m'en un mets appétissant, et j'en mangerai, et je te bénirai devant l'Éternel avant de mourir. Dès lors, mon fils, sois docile à ma voix pour ce que je vais te prescrire. Va-t'en au bercail, et m'y choisis deux bons chevreaux, et j'en ferai un mets appétissant pour ton père comme il aime. 10 Et tu le serviras à ton père, pour qu'il en mange, pour qu'il te bénisse avant de mourir. 11 Et Jacob dit à Rebecca, sa mère : Voici, Esaü, mon frère, est velu, et j'ai le corps lisse : 12 peut-être mon père voudra-t-il me palper, et alors j'aurais à ses yeux l'air de le jouer et j'attirerais sur moi une malédiction et non une bénédiction. 13 Et sa mère lui dit : Je me charge de la malédiction que tu recevrais, mon fils ! Sois seulement docile à ma voix, et va me les chercher ?… 14 Alors il alla les chercher, et il les apporta à sa mère qui en fit un mets appétissant, comme aimait son père. 15 Et Rebecca prit les habits d'Esaü, son fils aîné, ses habits de prix qu'elle avait chez elle dans la maison, et elle en revêtit Jacob, son fils cadet, 16 et avec les peaux des chevreaux elle recouvrit ses mains, et la partie lisse de son col. 17 Et elle mit dans la main de Jacob, son fils, le mets appétissant et le pain qu'elle avait préparés. 18 Alors il entra chez son père et dit : Mon père ! Et il répondit : Me voici ! qui es-tu, mon fils ? 19 Et Jacob dit à son père : Je suis Esaü, ton premier-né, j'ai fait ce que tu m'as dit. Lève-toi donc, mets-toi sur ton séant et mange de mon gibier afin que ton âme me bénisse. 20 Et Isaac dit à son fils : Comme tu as promptement trouvé, mon fils ! Et celui-ci dit : L'Éternel, ton Dieu, l'a fait venir au-devant de moi. 21 Et Isaac dit à Jacob : Approche donc, mon fils, pour que je sente au toucher si c'est toi qui es mon fils Esaü, ou non. 22 Et Jacob s'approcha d'Isaac, qui le palpa, puis dit : La voix est la voix de Jacob, et les mains sont les mains d'Esaü. 23 Et il ne le reconnut pas, parce que ses mains étaient, comme les mains d'Esaü, velues ; et il le bénit. 24 Et il dit : C'est toi présent qui es mon fils Esaü ? Et Jacob répondit : Je le suis. 25 Et [Isaac] dit : Sers-moi et je mangerai de ton gibier, mon fils, afin que mon âme te bénisse. Et Jacob le servit, et il mangea ; et il lui présenta du vin se et il but. 26 Et Isaac, son père, lui dit : Approche donc, et embrasse-moi, mon fils ! 27 Et il s'approcha et l'embrassa. Alors il sentit l'odeur de ses habits et il le bénit et dit : Voyez ! le parfum de mon fils est le parfum d'un champ que l'Éternel a béni. 28 Que Dieu te donne de la rosée des cieux

et les lieux les plus gras de la terre,

et abondance de blé et de moût !

29 Que des peuples te soient asservis

et que des nations te rendent leur hommage !

Aie la suprématie sur tes frères

et que les fils de ta mère s'inclinent devant toi.

Maudits soient ceux qui te maudiront,

et bénis soient ceux qui te béniront !
30 Et lorsque Isaac eut terminé la bénédiction de Jacob, et comme Jacob ne faisait que sortir de la présence d'Isaac, son père, Esaü, son frère, arriva de la chasse. 31 Et il apprêta aussi un mets appétissant, et il le servit à son père et lui dit : Que mon père se lève et mange du gibier de son fils, afin que ton âme me bénisse ! 32 Et Isaac, son père, lui dit : Qui es-tu ? Et il répondit : Je suis ton fils premier-né, Esaü. 33 Alors la consternation d'Isaac fut grande, il fut profondément consterné et dit : Qui était-ce donc qui a chassé du gibier et me l'a apporté ? et j'ai mangé de tout avant que tu vinsses, et je l'ai béni, et béni il sera. 34 A l'ouïe des paroles de son père, Esaü se récria grandement et avec amertume et il dit à son père : Bénis-moi, moi aussi, mon père. 35 Et il dit : Ton frère est venu par surprise et a enlevé la bénédiction qui était à toi. 36 Et il dit : Ne l'a-t-on pas appelé du nom de Jacob (supplanteur) ? Et voici deux fois qu'il me supplante : il m'a enlevé mon droit d'aînesse, et voilà que maintenant il m'enlève ma bénédiction ! Et il dit : Ne m'as-tu point réservé de bénédiction ? 37 Et Isaac répondit et dit à Esaü : Voici, je lui ai donné la suprématie sur toi et j'ai constitué tous ses frères ses serviteurs, et je l'ai pourvu de blé et de moût : que pourrais-je donc faire pour toi, mon fils ? 38 Et Esaü dit à son père : Est-ce là ton unique bénédiction, mon père ? Bénis-moi, moi aussi, mon père ! Et Esaü éleva sa voix et pleura. 39 Alors Isaac, son père, répondit et lui dit :

Vois ! des fertiles terrains seront ton séjour,

et d'en haut tu auras de la rosée des cieux !

40 Et tu vivras de ton épée,

et à ton frère tu seras asservi ;

mais il arrivera que, mobile comme tu l'es,

brisant son joug tu le secoueras de ton col.
41 Et Esaü devint hostile à Jacob ensuite de la bénédiction dont son père l'avait béni. Et Esaü dit en son cœur : Les jours du deuil de mon père approchent, alors je tuerai Jacob, mon frère. 42 Et l'on rapporta à Rebecca les propos d'Esaü, son fils aîné ; et elle envoya chercher Jacob, son fils cadet, et lui dit : Voici, Esaü, ton frère, va tirer vengeance de toi en te tuant. 43 Dès lors, mon fils, sois docile à ma voix : lève-toi et t'enfuis chez Laban, mon frère, à Charan, 44 et reste auprès de lui quelque temps 45 jusqu'à ce que l'animosité de ton frère se calme, que la colère de ton frère cesse à ton égard et qu'il oublie ce que tu lui as fait : alors je te ferai rechercher. Pourquoi vous perdrais-je les deux en un jour ? 46 Et Rebecca dit à Isaac : Je suis dégoûtée de la vie à cause des filles de Heth ; si Jacob prend parmi les filles de Heth, parmi les filles du pays, une femme pareille à celles-là, que sera pour moi la vie ?
Copyright information for FrePGR