Genesis 34

Et Dina, fille de Léa de qui elle était née à Jacob, sortit pour visiter les filles du pays. Et elle fut aperçue de Sichem, fils de Hémor, le Hévite, prince du pays, qui l'enleva et coucha avec elle et la déshonora. Et son cœur était épris de Dina, fille de Jacob, et il aimait la jeune fille, et lui parlait à toucher son cœur. Et Sichem s'adressa à Hémor, son père, et dit : Procure-moi cette jeune fille pour femme. Et Jacob apprit qu'il avait déshonoré Dina, sa fille ; or ses fils étaient aux champs avec ses troupeaux, et Jacob se tut jusqu'à leur retour. Alors Hémor, père de Sichem, se rendit chez Jacob pour lui parler. Et aussitôt informés, les fils de Jacob revinrent des champs ; et ces hommes furent chagrinés et fort irrités de ce qu'il eût commis en Israël une infamie en couchant avec la fille de Jacob, ce qui ne devait pas se faire. Alors Hémor leur parla en ces termes : Le cœur de Sichem, mon fils, s'est attaché à votre fille : accordez-la-lui pour femme. Et alliez-vous avec nous, donnez-nous vos filles et épousez les nôtres ; 10 et demeurez avec nous ; le pays vous étant ouvert, fixez-vous-y, et y faites vos affaires et y devenez propriétaires ! 11 Et Sichem dit au père et aux frères de Dina : Que je trouve grâce à vos yeux, et ce que vous me direz je le donnerai : 12 imposez-moi fortement pour la dot et le présent nuptial, et je paierai ainsi que vous fixerez ; mais accordez-moi la jeune fille pour femme. 13 Alors les fils de Jacob dans leur réponse à Sichem et à Hémor, son père, usèrent de supercherie, ainsi que dans leurs discours, parce qu'il avait déshonoré Dina leur sœur, 14 et leur dirent : Nous ne saurions faire ceci que de donner notre sœur à un incirconcis, car ce serait un opprobre pour nous. 15 Nous ne consentirons à votre demande que sous une condition, c'est que vous vous assimiliez à nous en circoncisant tous vos mâles : 16 pour lors nous vous donnerons nos filles, nous prendrons vos filles et nous demeurerons avec vous et formerons un seul peuple. 17 Que si vous refusez de nous écouter et de vous faire circoncire, nous prendrons notre fille et nous en irons. 18 Et ces propositions agréèrent à Hémor et à Sichem, fils de Hémor. 19 Et le jeune homme ne balança pas à s'exécuter parce qu'il avait de l'inclination pour la fille de Jacob ; et il était plus honoré que personne dans la maison de son père. 20 Alors Hémor et Sichem, son fils, se rendirent à la porte de leur ville et parlèrent aux hommes de leur ville en ces termes : 21 Ces hommes se montrent bien en tout avec nous ; il faut donc les laisser habiter le pays et y faire leurs affaires, et voici, le pays, vaste dans les deux sens, leur est ouvert, nous prendrons leurs filles pour femmes et nous sa leur marierons nos filles. 22 Mais ces hommes ne consentiront à demeurer avec nous pour former un seul peuple qu'autant que tous nos mâles seront circoncis, comme ils sont eux-mêmes circoncis. 23 Leurs troupeaux et leurs biens et tout leur bétail ne seront-ils pas à nous ? Seulement acceptons leur condition, afin qu'ils restent chez nous. 24 Et tous ceux qui parurent à la porte de la ville écoutèrent Hémor et Sichem, son fils, et se firent circoncire, tous les mâles qui parurent à la porte de la ville. 25 Et le troisième jour, comme ils ressentaient les douleurs, les deux fils de Jacob, Siméon et Lévi, frères de Dina, prirent chacun son épée et attaquèrent la ville en sécurité et égorgèrent tous les mâles, 26 et ils passèrent aussi au fil de l'épée Hémor et Sichem, son fils, et retirèrent Dina de la maison de Sichem et partirent. 27 Cependant les fils de Jacob se jetèrent sur les blessés et pillèrent la ville à cause du déshonneur fait à leur sœur ; 28 et ils enlevèrent le gros et le menu bétail, et leurs ânes et ce qui était dans la ville, et ce qui était dans les champs, 29 et ils emmenèrent comme butin toutes leurs richesses et tous leurs enfants et leurs femmes, et pillèrent tout ce qui était dans les maisons. 30 Alors Jacob dit à Siméon et à Lévi : Vous me perdez en me mettant en mauvaise odeur auprès des habitants du pays des Cananéens et des Phériziens. Or je ne forme qu'une poignée d'hommes, et ils se ligueront contre moi, et ils me mettront en déroute, et je serai exterminé moi et ma maison. 31 Et ils dirent : Fallait-il traiter notre sœur comme une prostituée ?
Copyright information for FrePGR