Genesis 42

Et lorsque Jacob vit qu'il y avait du blé en Égypte, il dit à ses fils : Pourquoi vous entre-regardez-vous ? Et il dit : Voici, j'ai appris qu'il y a du blé en Égypte : descendez-y et y faites des achats pour nous, afin que nous vivions et ne mourions pas. Alors les dix frères de Joseph descendirent en Égypte pour y acheter du blé. Mais quant à Benjamin, frère de Joseph, Jacob ne l'envoya point avec ses frères, car il disait : Je ne veux pas que malheur lui arrive. Les fils d'Israël vinrent donc pour acheter du blé, parmi ceux qui venaient d'ailleurs ; car la famine était dans le pays de Canaan. Or Joseph avait le pouvoir dans le pays ; c'est lui qui vendait du blé à tout le peuple du pays. Et les frères de Joseph vinrent, et ils s'inclinèrent devant lui la face contre terre. Et à la vue de ses frères, Joseph les reconnut, mais il ne se fit pas connaître à eux, et il prit avec eux un langage dur et leur dit : D'où venez-vous ? Et ils répondirent : Du pays de Canaan pour acheter des subsistances. Et Joseph reconnaissait ses frères, mais eux ne le reconnaissaient pas. Et Joseph se rappela les songes qu'il avait faits sur eux, et il leur dit : Vous êtes des espions ; c'est pour observer les endroits faibles du pays que vous êtes venus. 10 Et ils lui répondirent : Non, monseigneur, et tes serviteurs sont venus pour acheter des subsistances. 11 Tous nous sommes fils d'un seul homme ; nous sommes honnêtes ; tes serviteurs ne sont point des espions. 12 Et il leur dit : Non, car vous êtes venus pour observer les endroits faibles du pays. 13 Et ils répondirent : Nous, tes serviteurs, sommes douze frères, fils d'un seul homme au pays de Canaan ; et voici, le cadet est maintenant auprès de notre père, et l'un n'est plus. 14 Et Joseph leur dit : C'est ce que je vous disais : Vous êtes des espions. 15 Voici l'épreuve que vous subirez : par la vie de Pharaon ! vous ne sortirez pas d'ici que votre frère cadet n'y vienne. 16 Envoyez l'un de vous chercher votre frère ; quant à vous, restez prisonniers, pour montrer par cette épreuve s'il y a chez vous vérité ou non. Par la vie de Pharaon ! vous êtes des espions. 17 Et il les mit ensemble en prison pendant trois jours. 18 Et le troisième jour Joseph leur dit : Faites ceci et vous vivrez ; je crains Dieu ! 19 Si vous êtes honnêtes, que l'un de vos frères reste prisonnier dans le lieu de votre détention, et vous, partez pour porter les subsistances nécessaires à vos maisons, 20 et ramenez-moi votre frère cadet ; ainsi, vos discours seront vérifiés, et vous ne mourrez pas.

Et c'est ce qu'ils firent.
21 Alors ils se dirent l'un à l'autre : Certainement nous fûmes coupables envers notre frère, lorsque témoins de l'angoisse de son âme nous ne voulûmes point l'écouter quand il nous suppliait ; c'est pour cela que cette détresse nous est survenue. 22 Et Ruben leur répondit en disant : Ne vous ai-je pas dit : Ne commettez pas un péché sur cet enfant ? mais vous n'avez pas écouté ; et son sang, voici, il est redemandé. 23 Or ils ne se doutaient pas que Joseph comprenait ; car ils communiquaient par un interprète. 24 Alors Joseph se tira à l'écart et pleura. Et revenant auprès d'eux il leur parla, et choisit parmi eux Siméon, qu'il lia sous leurs yeux. 25 Et Joseph fit remplir leurs sacs de blé, et remettre leur argent, à chacun dans son sac, et leur fit donner des vivres pour la route. Et c'est ce qui fut fait pour eux. 26 Et ils chargèrent leur denrée sur leurs ânes, et partirent de là. 27 Et l'un d'eux ouvrit son sac pour donner du fourrage à son âne, dans le caravansérail, et il vit son argent, et voilà qu'il était à l'ouverture de son sac ! 28 Et il dit à ses frères : Mon argent a été rendu, et le voici dans mon sac ! Alors le cœur leur manqua ; et se regardant l'un l'autre avec effroi ils disaient : Pourquoi Dieu nous a-t-il fait cela ? 29 Cependant ils arrivèrent chez Jacob, leur père, au pays de Canaan, et ils lui racontèrent tout ce qui leur était survenu et dirent : 30 L'homme qui est le seigneur du pays nous a tenu un langage dur et nous a traités comme si nous venions épier le pays. 31 Et nous lui avons dit : Nous sommes honnêtes, ne sommes point des espions ; 32 nous sommes douze frères, fils de notre père ; l'un n'est plus, et le cadet est maintenant avec notre père au pays de Canaan. 33 Alors l'homme qui est le seigneur du pays, nous a dit : Voici ce qui me prouvera que vous êtes honnêtes : laissez chez moi l'un de vos frères, et emportez le nécessaire de vos maisons et partez ; mais ramenez-moi votre frère cadet, 34 pour que j'aie la preuve que vous n'êtes pas des espions, que vous êtes honnêtes, puis je vous rendrai votre frère et vous pourrez faire vos affaires dans le pays. – 35 Et lorsqu'il vidèrent leurs sacs, voici, chacun d'eux avait sa bourse d'argent dans son sac ; et à la vue de leur bourse d'argent ils furent effrayés, eux et leur père. – 36 Et Jacob, leur père, leur dit : Vous m'ôtez mes enfants ! Joseph n'est plus et Siméon n'est plus, et vous voulez prendre Benjamin ! tout tombe sur moi. 37 Et Ruben dit à son père : Tu peux faire mourir mes deux fils, si je ne te le ramène pas. Remets-le entre mes mains et je te le rendrai. 38 Et il dit : Mon fils ne descendra pas avec vous ; car son frère est mort et lui seul survit, et s'il lui arrivait malheur sur la route que vous suivrez, vous feriez descendre mes cheveux blancs douloureusement aux Enfers.
Copyright information for FrePGR