Hebrews 1

Après
Cet écrit, qui, à l'inverse de toutes les lettres de Paul, ne porte point de nom d'auteur, a été considéré, déjà dans l'ancienne église, comme n'étant pas l'œuvre de l'apôtre. Cette opinion paraît aujourd'hui généralement admise. Les chrétiens auxquels l'épître était adressée étaient évidemment tous d'origine juive, et ils habitaient probablement la Palestine.
avoir autrefois, à plusieurs reprises et de plusieurs manières, parlé à nos pères par les prophètes, Dieu, dans la période finale des jours actuels, nous a parlé par le Fils,
qu'il a fait héritier de toutes choses, par lequel Il a aussi créé l'univers, et qui, étant un rayonnement de Sa gloire et une empreinte de Sa substance, et soutenant toutes choses par la parole de sa puissance, s'est assis, après avoir fait une purification des péchés, à la droite de la Majesté dans les hauts lieux, étant devenu d'autant supérieur aux anges, qu'il avait hérité un nom plus excellent qu'eux. Car auquel des anges a-t-Il jamais dit : « Tu es Mon fils, c'est Moi qui t'ai engendré aujourd'hui
Psaume.2.7
? » Et derechef : « Moi, Je serai pour lui un père, et lui sera pour Moi un fils
2Samuel.7.14
? »
Puis encore, quand Il introduit le premier-né dans le monde, Il dit : « Et que tous les anges de Dieu l'adorent !
Psaume.97.7 Hébreu : Tous les dieux L'adorent. — LXX : Adorez-Le, vous tous Ses anges ! (On trouve, Deut.32.43, dans les LXX, un passage auquel rien ne correspond dans le texte hébreu, et qui renferme la citation telle qu'elle est dans l'épître.)
 »
Et, tandis qu'il dit aux anges : « Celui qui fait de Ses anges des vents et de Ses ministres une flamme de feu,
Psaume.104.4
 »
Il dit au contraire au Fils : « Ton trône, ô Dieu, subsiste pour l'éternité ; » et : « C'est le sceptre de rectitude que le sceptre de son royaume ; tu as aimé la justice, et tu as haï l'iniquité ; c'est pourquoi, ô Dieu, ton Dieu t'a oint, plus que tes pairs, d'une huile d'allégresse
Psaume.45.7-8
; »
10 et : « C'est Toi, Seigneur, qui, au commencement, as fondé la terre, et les cieux sont des œuvres de Tes mains ; 11 pour eux ils périront, tandis que Toi, Tu subsistes ; et tous ils vieilliront comme un vêtement, 12 et Tu les replieras comme une couverture, comme un vêtement, et ils seront changés ; mais Toi, Tu es le même, et Tes années ne finiront point.
Psaume.102.26
 »
13 Enfin, auquel des anges a-t-Il jamais dit : « Assieds-toi à Ma droite, jusques à ce que J'aie fait de tes ennemis un marchepied pour tes pieds
Psaume.110.1
? »
14 Est-ce qu'ils ne sont pas tous des esprits au service de Dieu, chargés de remplir un ministère pour ceux qui doivent hériter du salut ?
Copyright information for FrePGR