Hosea 11

Quand Israël était enfant, je l'aimai, et de l'Egypte j'appelai mon fils. Quand [mes serviteurs] leur faisaient des appels, ils se détournaient d'eux, aux Baals ils sacrifiaient et aux idoles ils offraient de l'encens. Cependant je menai Éphraïm à la lisière, le soutenant par ses bras ; mais ils ne reconnurent point que je voulais les guérir. Je les tirai avec des liens d'humanité, avec des cordages d'amour, je fus pour eux comme quelqu'un qui desserre le joug près de leur bouche, j'étendis la main et leur donnai à manger. Ils ne retourneront pas en Egypte, mais c'est l'Assyrien qui sera leur roi, puisqu'ils ne veulent pas revenir à moi. Et l'épée fondra sur leurs villes, et détruira leurs verrous, et dévorera à cause du parti qu'ils ont pris. Mon peuple s'applique à s'éloigner de moi ; c'est aux lieux très hauts qu'on les convie, mais nul ne s'y élève. Comment dois-je te traiter, Éphraïm ? en agir avec toi, Israël ? Quoi ! dois-je te traiter comme Adma, t'assimiler à Tséboïm ? Mon cœur se retourne en moi, toutes mes compassions s'allument ; je ne donnerai pas suite à l'ardeur de mon courroux ; je ne détruirai pas de nouveau Éphraïm. car je suis Dieu et non pas un homme ! je suis le Saint au milieu de toi, et je ne viens point avec colère. 10 A la fin ils suivront l'Éternel ; comme un lion Il rugira ; car Il rugira, et de l'occident les fils accourront, 11 ils accourront comme des oiseaux de l'Egypte, et comme la colombe du pays d'Assyrie, et je les ferai habiter dans leurs maisons, dit l'Éternel. 12 Éphraïm m'entoure de mensonge, et la maison d'Israël de fraude, et Juda court encore de côtés et d'autres, quoiqu'il ait Dieu, qu'il ait le Saint fidèle.
Copyright information for FrePGR