Isaiah 18

Ho ! Terre aux navires ailés qui es au delà des fleuves d'Ethiopie, toi qui envoies des messagers sur la mer dans des nefs de roseau sur la surface des eaux ! Allez, émissaires légers, vers la nation robuste et agile, vers le peuple dès son origine et toujours formidable, nation qui nivelle et écrase, dont des fleuves coupent le pays ! Vous tous, habitants du monde et habitants de la terre, quand on dressera l'étendard sur les montagnes, regardez ! et quand on sonnera de la trompette, écoutez ! Car, ainsi me parle l'Éternel : Tranquille, je regarde de ma demeure, pendant la chaleur sereine aux rayons du soleil, et à la vapeur de rosée durant la chaleur de la moisson. Car avant la moisson, quand la crue sera complète, et que la fleur aura passé en raisin mûr, alors il tranchera les sarments avec la serpe, et enlèvera les pampres, et les coupera. Ils seront tous livrés aux oiseaux de proie des montagnes et aux bêtes des champs, et les oiseaux de proie y passeront un été, et toutes les bêtes des champs un hiver. En ce même temps, des offrandes seront apportées à l'Éternel des armées par le peuple robuste et agile, et par le peuple dès son origine et toujours formidable, nation qui nivelle et écrase, dont des fleuves coupent le pays, dans la résidence de l'Éternel des armées, sur la montagne de Sion.
Copyright information for FrePGR