Isaiah 37

Et quand le roi Ézéchias ouït ces choses, il déchira ses vêtements et se couvrit du cilice, et se rendit à la maison de l'Éternel. Et il envoya Eliacim, préfet du palais, et Sebna le secrétaire, et les plus anciens des sacrificateurs, couverts de cilices, auprès d'Ésaïe le prophète, fils d'Amots. Et ils lui dirent : Ainsi parle Ézéchias : Ce jour est un jour de détresse et de châtiment et d'opprobre, car les enfants sont venus jusqu'au moment de naître, et il n'y a pas de force pour enfanter. Peut-être l'Éternel ton Dieu prendra-t-il garde aux paroles de Rabsaké envoyé par le roi d'Assyrie, son maître, pour insulter au Dieu vivant, et tirera-t-Il vengeance des paroles qu'a entendues l'Éternel ton Dieu. Élève donc tes prières en faveur des restes encore existants du peuple. C'est ainsi que les serviteurs du roi Ézéchias vinrent auprès d'Ésaïe. Et Ésaïe leur dit : Ainsi parlez à votre Seigneur : Ainsi parle l'Éternel : N'aie point peur des paroles que tu as entendues, par lesquelles m'ont insulté les valets du roi d'Assyrie. Voici, je lui communiquerai un esprit, et à l'ouïe d'une nouvelle il retournera dans son pays, et je l'abattrai par l'épée dans son pays. Et Rabsaké s'en retourna, et il trouva le roi d'Assyrie assaillant Libna ; car il avait appris qu'il avait quitté son campement de Lachis. Alors il ouït dire de Thiraca, roi d'Ethiopie : Il s'est mis en campagne pour te combattre. A cette nouvelle il envoya des députés à Ézéchias, leur disant : 10 Ainsi vous parlerez à Ézéchias, roi de Juda, disant : Ne sois pas la dupe de ton Dieu, en qui tu te confies, disant : Jérusalem ne sera point livrée aux mains du roi d'Assyrie. 11 Voici, tu as appris ce que les rois d'Assyrie ont fait à tous les pays, comment ils les ont exterminés ; et toi, tu resterais sain et sauf ? 12 Les dieux des nations que mes pères ont détruites, les ont-ils sauvées, Gozan et Haran, et Retseph et les enfants d'Eden en Thelassar ? 13 Où est le roi de Hamath, et le roi d'Arpad, et le roi de la ville de Sepharvaïm, Héna et Ivva ? 14 Et Ézéchias prit la lettre de la main des députés, et la lut, et monta à la maison de l'Éternel ; et Ézéchias la déploya devant l'Éternel. 15 Et Ézéchias invoqua l'Éternel et dit : 16 Éternel des armées, Dieu d'Israël, dont le trône est sur les Chérubins, seul tu es le Dieu de tous les empires de la terre, c'est toi qui as fait les Cieux et la terre ! 17 Éternel, incline ton oreille et écoute ! Éternel, ouvre ton œil et vois ! et entends toutes les paroles que Sanchérib nous adresse pour insulter au Dieu vivant ! 18 Il est vrai, Éternel ! les rois d'Assyrie ont dévasté tous les pays et leur propre pays, 19 et ils ont jeté leurs dieux au feu, car ils ne sont pas dieux, mais l'œuvre des mains de l'homme, du bois et de la pierre ; et ils les ont anéantis. 20 Mais maintenant, Éternel notre Dieu, sauve-nous de sa main, afin que tous les empires de la terre reconnaissent que seul tu es l'Éternel ! 21 Alors Ésaïe, fils d'Amots, envoya à Ézéchias pour lui dire : Ainsi parle l'Éternel, Dieu d'Israël : Sur la prière que tu m'as faite au sujet de Sanchérib, roi d'Assyrie, 22 voici la parole que prononce l'Éternel sur lui :

« La vierge fille de Sion te méprise et te raille, et la fille de Jérusalem hoche la tête derrière toi.
23 Qui as-tu insulté et outragé ? et contre qui as-tu élevé la voix ? Tu as porté avec hauteur tes yeux sur le Saint d'Israël ! 24 Par tes serviteurs tu as insulté le Seigneur et tu as dit : Avec mes chars nombreux je gravirai les sommets des montagnes, les retraites du Liban, et je couperai ses cèdres élevés, l'élite de ses cyprès, et j'atteindrai le haut de sa dernière cime, les bois de son bocage. 25 Je ferai des puits et en boirai l'eau, et sous les pas de mes pieds je dessécherai tous les fleuves de l'Egypte. 26 N'as-tu pas appris que dès les temps reculés j'opère ces choses, et qu'aux jours d'autrefois j'en ai formé le plan ? Et maintenant, j'ai fait arriver que tu fusses un destructeur, qui réduit les villes fortes en ruines désolées ; 27 et leurs habitants débiles sont épouvantés et confondus, ils sont comme l'herbe des champs, comme la verdure de la plante, comme le gazon des toits, comme un blé encore sans tige. 28 Mais je te suis, quand tu t'assieds, et quand tu te mets en marche, et quand tu arrives, et quand tu t'emportes contre moi. 29 Parce que tu t'emportes contre moi, et que ton insolence est venue à mon oreille, je mettrai mon anneau dans ta narine, et mon mors entre tes lèvres, et je te ramènerai par le chemin par lequel tu es venu. » 30 Et que ceci soit un signe pour toi : Une année vous mangerez le recru du blé, et la seconde année un grain spontané, et la troisième année vous sèmerez et moissonnerez, vous planterez des vignes et en mangerez le fruit, 31 et dès lors les réchappés de la maison de Juda, les survivants pousseront des racines en bas et porteront du fruit en haut ; 32 car de Jérusalem il sortira un reste, et de la montagne de Sion des réchappes ; le zèle de l'Éternel des armées opérera ces choses. 33 Aussi, ainsi prononce l'Éternel sur le roi d'Assyrie : Il ne pénétrera point dans cette ville, et n'y décochera point de flèches, et il ne lui présentera aucun bouclier, et n'élèvera point de terrasse contre elle ; 34 le chemin qu'il a pris, il le reprendra, et dans cette ville il ne pénétrera point, dit l'Éternel. 35 Car je protège cette ville, afin de la sauver pour l'amour de moi, et pour l'amour de David, mon serviteur. » 36 Et l'ange de l'Éternel sortit et frappa dans le camp des Assyriens cent quatre-vingt-cinq mille hommes ; et au lever, le matin, tous ils étaient des cadavres sans vie. 37 Alors Sanchérib, roi d'Assyrie, se mit en marche et partit, et il s'en revint et demeura à Ninive. 38 Et comme il était prosterné dans le temple de Nisroch, son Dieu, Adrammélech et Scharetser, ses fils, le frappèrent de l'épée ; puis ils s'enfuirent au pays d'Ararat. Et Asarhaddon son fils le remplaça comme roi.

Copyright information for FrePGR