Jeremiah 15

Et l'Éternel me dit : Quand même Moïse et Samuel se présenteraient devant moi, mon cœur ne serait pas pour ce peuple. Chasse-les de ma présence, et qu'ils sortent ! Et s'ils te disent : Où irons-nous ? tu leur diras : Ainsi parle l'Éternel : A la mort celui qui est pour la mort, à l'épée celui qui est pour l'épée, à la famine celui qui est pour la famine, à la captivité celui qui est pour la captivité. Et je les punirai de quatre manières, dit l'Éternel, par l'épée pour les tuer, et par les chiens pour les traîner, et par les oiseaux des Cieux et les bêtes de la terre pour les dévorer et les détruire ; et je les exposerai aux avanies de tous les royaumes de la terre, à cause de Manassé, fils d'Ézéchias, roi de Juda, pour tout ce qu'il a fait dans Jérusalem. En effet, qui aura pitié de toi, Jérusalem ? et qui te plaindra, et qui t'abordera pour s'informer de ta situation ? Tu m'as abandonné, dit l'Éternel, tu t'es tirée en arrière ; aussi j'étendrai ma main contre toi, et je te détruirai : je suis las de miséricorde. Je les vannerai avec le van aux portes du pays, je leur ôterai leurs enfants, et je ferai périr mon peuple qui ne quitte pas ses voies. J'y ferai plus de veuves qu'il n'y a de grains de sable dans la mer, j'amènerai contre eux, sur la mère et le jeune homme, le dévastateur en plein jour, et je ferai tomber sur eux tout à coup la douleur et la peine. La mère de sept fils gémit, elle rend l'âme, son soleil s'est couché avant la fin du jour, elle est dans l'opprobre et l'ignominie. Et leur reste, je l'abandonnerai au glaive de leurs ennemis, dit l'Éternel. 10 « Malheureux que je suis ! car, ô ma mère, tu m'as fait naître homme de contestation et de querelle pour toute la terre. Je n'ai point emprunté, on n'a point emprunté de moi ; [cependant] tous me maudissent. » 11 L'Éternel me dit : Non, je te tirerai de là pour te mettre en bon lieu, et je ferai venir à toi suppliants, au temps des revers et au temps de la détresse, tes propres ennemis. 12 Brisera-t-on le fer, le fer qui vient du Nord, et l'airain ? 13 Je donnerai vos biens et vos trésors en pillage, et sans payement, à cause de tous tes péchés commis dans toutes tes limites, 14 et je les ferai passer avec ton ennemi dans un pays que tu ne connais pas ; car un feu brûle dans mes narines, sur vous il est allumé. 15 Tu sais [tout], Éternel, souviens-toi de moi, visite-moi, et venge-moi de mes persécuteurs ! A force d'être patient, ne me laisse pas enlever ; sache que pour toi je subis l'ignominie. 16 Dès que tes paroles me furent offertes, je les dévorai ; et tes paroles devinrent l'allégresse et la joie de mon cœur, car je suis appelé de ton nom, Éternel, Dieu des armées ! 17 Je ne m'assis point dans les cercles des rieurs, je ne m'y égayai point ; étant sous ta main je m'assis solitaire, car tu me pénétrais de courroux. 18 Pourquoi ma souffrance est-elle permanente, et ma plaie incurable ? Elle ne veut pas guérir. Tu es pour moi comme une source perfide, comme une eau inconstante. 19 C'est pourquoi, ainsi parle l'Éternel : Si tu te rétractes, je te rétablirai ; tu te tiendras devant moi ; et si tu sais démêler le bien d'avec le mal, tu seras comme ma bouche. C'est à eux de venir à toi, et non à toi d'aller à eux. 20 Et je t'oppose à ce peuple comme un mur d'airain, comme un fort ; s'ils s'attaquent à toi, ils ne te vaincront pas, car je suis avec toi pour te secourir et te délivrer, dit l'Éternel ; 21 et je te délivrerai de la main des méchants, et te sauverai du bras des violents.
Copyright information for FrePGR