Jeremiah 2

Et la parole de l'Éternel me fut adressée en ces mots : Va, et proclame aux oreilles de Jérusalem ces paroles : Ainsi parle l'Éternel : Je me rappelle la piété de ta jeunesse, l'amour de ton temps de fiancée, quand tu me suivais au désert, dans la terre qui n'est pas ensemencée ; consacré à l'Éternel, Israël était les prémices de son revenu ; quiconque en mangeait, devenait coupable, et le malheur fondait sur lui, dit l'Éternel. Écoutez la parole de l'Éternel, maison de Jacob, et toutes les familles de la maison d'Israël ! Ainsi parle l'Éternel : Qu'est-ce que vos pères ont trouvé d'injuste en moi, pour s'éloigner de moi, et s'en aller après les vaines idoles, et vivre dans la vanité ? Et ils n'ont pas dit : Où est l'Éternel qui nous ramena de la terre d'Égypte, qui nous guida dans le désert, dans la terre aride et crevassée, dans la terre de la sécheresse et de l'ombre de la mort, dans la terre où nul homme ne passe et où personne n'habite ? Et je vous ai fait venir dans un pays de vergers, pour vous nourrir de ses fruits et de ses biens ; mais vous êtes venus et avez souillé mon pays, et de mon héritage vous avez fait une abomination. Les sacrificateurs n'ont pas dit : « Où est l'Éternel ? » et les dépositaires de la Loi ne m'ont point connu, et les pasteurs ont rompu avec moi, et les prophètes ont prophétisé au nom de Baal, et sont allés après ceux qui ne sont d'aucun secours. C'est pourquoi je veux encore vous faire le procès, dit l'Éternel, et faire le procès aux enfants de vos enfants. 10 Passez en effet dans les îles de Cittim, et voyez ! députez à Cédar, et observez bien, et voyez si là il y a rien de pareil ! 11 Une nation change-t-elle de dieux ? et pourtant ce ne sont pas des dieux. Et mon peuple a changé sa gloire contre ce qui est impuissant ! 12 Cieux, étonnez-vous-en ; frémissez et soyez stupéfaits ! dit l'Éternel. 13 Car mon peuple a commis deux crimes : ils m'ont abandonné, moi, la source des eaux vives, pour se creuser des citernes, des citernes percées qui ne gardent point les eaux. 14 Israël est-il un esclave ? ou un serf-né de la maison ? Pourquoi en a-t-on fait une proie ? 15 Contre lui les lions rugissent, ils poussent leur cri, et ils désolent son pays ; ses villes sont incendiées, il n'y a plus d'habitants. 16 Même les enfants de Noph et de Tachphanès lui brouteront le crâne. 17 Cela ne te vient-il pas de ce que tu abandonnas l'Éternel, ton Dieu, lorsqu'il voulait te guider dans la voie ? 18 Et maintenant, que fais-tu d'aller en Egypte boire l'eau du Nil ? et que fais-tu d'aller en Assyrie boire l'eau du Fleuve ? 19 Ta méchanceté te châtiera, et ta rébellion te punira, et tu sauras, tu verras que c'est un mal et une amertume d'abandonner l'Éternel, ton Dieu, et de n'avoir aucune crainte de moi, dit le Seigneur, l'Éternel des armées. 20 Car dès longtemps tu as brisé ton joug, tu as rompu tes liens, et tu as dit : « Je ne veux pas servir ! » Car sur toutes les collines élevées, et sous tous les arbres verts, tu t'es livrée comme une prostituée. 21 Et moi, je t'avais plantée d'une vigne excellente, d'un plant tout pur ; comment donc t'es-tu changée en jets de vigne étrangère ? 22 Oui, quand tu te laverais avec la lessive, et que tu prendrais beaucoup de savon, ton iniquité est toujours une tache devant moi, dit le Seigneur, l'Éternel. 23 Comment dirais-tu : « Je ne me suis pas souillée, je ne suis point allée après les Baals ? » Regarde tes pas dans la vallée ! Reconnais ce que tu as fait, jeune et légère chamelle, vagabonde en ses allures, 24 onagre habituée au désert ; dans l'ardeur de ses désirs elle aspire l'air…. qui calmera ses feux ? Tous ceux qui la cherchent, n'ont pas à se fatiguer ; ils la trouvent pendant son mois. 25 Empêche ton pied de perdre sa chaussure, et ton gosier d'être altéré ! Mais tu dis : C'en est fait ! non ! car j'aime les étrangers, et je vais après eux. 26 Telle la honte du larron surpris, telle sera la honte de la maison d'Israël, d'eux, de leurs rois, de leurs princes, et de leurs sacrificateurs et de leurs prophètes, 27 qui disent au bois : « Tu es mon père ! » et à la pierre : « Tu m'as fait naître. » Car ils m'ont tourné le dos, et non pas le visage ; et au temps de leur détresse ils disent : « Lève-toi, et sauve-nous ! » 28 Et où sont tes dieux que tu t'es faits ? Qu'ils se lèvent s'ils peuvent te sauver, au temps de ta détresse ! Car le nombre de tes villes est celui de tes dieux, Juda. 29 Pourquoi me prenez-vous à partie ? Tous, vous vous êtes détachés de moi, dit l'Éternel. 30 En vain j'ai frappé vos fils ; ils n'ont point reçu la correction ; votre épée s'est assouvie sur vos prophètes, comme un lion destructeur. 31 Hommes de cet âge, considérez la parole de l'Éternel ! Ai-je été un désert pour Israël, ou un pays ténébreux ? Pourquoi mon peuple dit-il : « Nous voulons errer à notre gré, et ne plus revenir à toi ? » 32 La jeune fille oublie-t-elle sa parure, et la fiancée sa ceinture ? Et mon peuple m'oublie depuis des jours sans nombre. 33 Que tu sais bien trouver ta route pour chercher des amours ! Aussi, même aux crimes accoutumes-tu ta vie. 34 Jusque sur les pans de ta robe se trouve le sang des pauvres innocents ; tu ne les as pas surpris faisant effraction, et malgré cela… 35 Cependant tu dis : « Comme je suis innocent, sa colère se détournera de moi. » Voici, je te ferai le procès, parce que tu dis : « Je n'ai point péché. » 36 Pourquoi tant de courses pour changer de route ? De l'Egypte aussi tu auras un affront, comme tu eus un affront de l'Assyrie. 37 De là aussi tu sortiras les mains sur la tête ; car l'Éternel réprouve ceux en qui tu te fies ; et il ne te réussira pas de t'unir à eux.
Copyright information for FrePGR