Jeremiah 20

Et Paschur, fils d'Immer, le sacrificateur, qui était surintendant de la maison de l'Éternel, entendit Jérémie prononcer ces prophéties, et Paschur frappa Jérémie, le prophète, et le mit dans la prison qui était à la porte supérieure de Benjamin, dans la maison de l'Éternel. Mais, dès le lendemain, Paschur fit sortir Jérémie de prison. Alors Jérémie lui dit : Ce n'est plus Paschur (entouré de sécurité) que l'Éternel t'appelle, mais Magor Missabib (terreur de toute part). Car ainsi parle l'Éternel : Voici, je te livre à la terreur, toi et tous tes amis, et ils tomberont par l'épée de leurs ennemis, et tes yeux le verront ; et je livrerai tout Juda aux mains du roi de Babel, pour qu'il les emmène à Babel, et les frappe de l'épée. Et je livrerai toutes les richesses de cette ville, et tous ses gains, et tout ce qu'elle a de précieux, et tous les trésors des rois de Juda, je les livrerai aux mains de leurs ennemis qui les pilleront, les emporteront et les emmèneront à Babel. Et toi, Paschur, et tous les habitants de ta maison, vous irez en captivité, et tu arriveras à Babel, et là tu mourras, et là tu seras enterré, toi et tous tes amis pour lesquels tu as été un prophète menteur. « Tu m'as persuadé, Éternel, et je me suis laissé persuader ; tu m'as pressé, et tu l'as emporté. Je suis tous les jours tourné en dérision ; tous se moquent de moi ; car toutes les fois que je parle, je dois crier, annoncer la violence et la ruine ! Aussi la parole de l'Éternel m'est-elle à honte et à opprobre chaque jour, et j'ai dit : Je ne ferai plus mention de Lui, et ne parlerai plus en son nom ; mais j'ai eu dans mon cœur comme un feu allumé, enfermé dans mes os, et je me fatiguai à le contenir, et je n'ai pu. 10 Aussi j'entends les blasphèmes de la foule, terreur de toute part ! : « Dénoncez-le, et nous le dénoncerons ! » Tous mes amis qui sont à mes côtés, disent : « Peut-être il sera séduit, alors nous serons maîtres de lui, et nous tirerons vengeance de lui. » 11 Mais l'Éternel m'assiste, comme un héros redoutable ; c'est pourquoi mes persécuteurs succomberont, et ne seront pas les maîtres ; qu'ils soient honteux d'avoir échoué ! c'est un opprobre éternel qui ne sera pas oublié. 12 Car l'Éternel des armées éprouve le juste, Il pénètre les reins et le cœur ; je verrai tes vengeances s'exercer sur eux, car c'est à toi que je me suis ouvert de mes griefs. 13 Chantez l'Éternel ! louez l'Éternel, car Il a retiré l'âme de l'affligé de la main des méchants ! » 14 « Maudit le jour auquel je suis né, le jour auquel ma mère m'enfanta ! qu'il ne soit pas béni ! 15 Maudit l'homme qui en porta la nouvelle à mon père, et lui dit : « Il t'est né un fils ! » et le combla de joie ! 16 Que cet homme soit assimilé aux villes que l'Éternel détruit sans regret ; qu'il entende des plaintes le matin, et des cris à midi, 17 parce qu'on ne me tua pas avant ma naissance, en sorte que ma mère eût été mon tombeau, et que son sein fût resté dans un état de grossesse éternelle ! 18 Pourquoi sortis-je du sein maternel pour être témoin de la misère et de la peine, et consumer mes jours dans la honte ? »
Copyright information for FrePGR