Jeremiah 47

La parole de l'Éternel qui fut adressée à Jérémie, le prophète, touchant les Philistins, avant que Pharaon forçât Gaza. Ainsi parle l'Éternel : Voici, des eaux s'avancent du septentrion, et elles deviennent un torrent débordé et inondent le pays et ce qu'il enserre, la ville et ses habitants ; et les hommes crient, et tous les habitants du pays se lamentent : au retentissement des pas du sabot de leurs puissants coursiers, du fracas de leurs chars, du roulement de leurs roues, les pères ne tournent point la tête vers leurs fils, tant les mains faiblissent, à cause de la journée qui s'approche pour détruire tous les Philistins, et pour ôter à Tyr et à Sidon tous les auxiliaires qui leur restent : car l'Éternel va détruire les Philistins, débris de l'île de Caphthor. Gaza est rasée, c'en est fait d'Askalon, et du reste de leur plaine. Jusques à quand te feras-tu des incisions ? Malheur ! Épée de l'Éternel, jusques à quand ne feras-tu point de quartier ? Retire-toi dans ton fourreau ! sois inactive et tranquille ! Mais comment te reposerais-tu ? l'Éternel te commande. C'est contre Askalon, et contre la côte de la mer qu'il t'a donné mission.
Copyright information for FrePGR