Job 20

Et Zophar de Naama répondit et dit : Mes pensées vont, et pour cause, me fournir la réplique ;

aussi j'ai hâte de la faire :

j'ai dû entendre une leçon qui m'outrage !

mais l'esprit selon mes lumières répondra pour moi.
Ne sais-tu pas que, de tout temps,

depuis que l'homme fut placé sur la terre,

la joie des impies est de courte durée,

et l'allégresse des profanes n'a qu'un instant ?

Que sa grandeur s'élève jusques aux Cieux,

et que sa tête touche aux nues,

pour toujours il périt comme les excréments ;

ceux qui l'ont vu, demandent : Où est-il ?

Il s'envole comme un songe, et on ne le retrouve pas ;

il a fui comme une vision nocturne ;

l'œil qui l'a vu, ne l'aperçoit plus,

et sa demeure ne le reverra pas.

10 Les indigents accablent ses fils

dont les mains doivent restituer ses biens,

11 Ses os surabondaient d'une vigueur juvénile,

et sur la poussière elle gît avec lui.

12 Quelque douceur que sa bouche trouve au mal,

qu'il le tienne en réserve sous sa langue,

13 le savourant lentement, sans le laisser aller,

mais le retenant collé à son palais,

14 cet aliment qu'il prend,

se transforme dans ses entrailles,

et devient au dedans de lui un venin d'aspic,

15 Il engloutit des richesses, et il les revomit ;

de son ventre Dieu les fait ressortir,

16 il suce le venin de l'aspic,

et la langue de la vipère le tue.

17 Son regard n'est plus réjoui par les ruisseaux,

ni par les fleuves, les torrents de miel et de lait.

18 Il restitue ses gains, et ne les consomme pas :

autant il possède, autant il restitue,

et il ne peut se réjouir.

19 Car il écrasa, délaissa les pauvres,

il ravit des maisons, et ne les releva pas ;

20 car il ne connut pas le repos dans son sein.

Mais il ne se sauvera pas

avec ce qu'il a de plus cher,

21 Rien n'échappe à sa voracité,

c'est pourquoi son bien-être ne dure pas.

22 Dans la plénitude de l'abondance, il est mis à la gêne ;

les bras des opprimés fondent sur lui.

23 Voici Celui qui assouvira son avidité :

Il enverra sur lui le feu de Sa colère,

et fera pleuvoir sur lui Son pain de douleur ;

24 s'il fuit devant l'armure de fer,

l'arc d'airain le transperce.

25 Il extrait le dard de son corps

avec le fer brillant qui lui a percé le foie ;

c'en est fait : il est sous les terreurs de la mort.

26 Toutes les misères lui sont réservées

en échange de ce qu'il a mis en réserve ;

un feu qu'on n'a pas à souffler, le dévore,

et consume ce qui resterait dans sa tente.

27 Le ciel dévoile son crime,

et la terre s'élève contre lui.

28 Tout le revenu de sa maison s'en va,

s'écoulant au jour de Sa colère.

29 Telle est la part que Dieu donne à l'impie,

et le lot que le Seigneur lui décerne.
Copyright information for FrePGR