Job 35

Et Elihu reprit et dit :

Crois-tu avoir une juste raison,

penses-tu être fondé en droit devant Dieu,

quand tu dis : A quoi bon ?

Qu'y gagné-je plus qu'à pécher ?

Je veux te faire une réponse,

et à tes amis avec toi.

Regarde les Cieux ! et vois !…

Contemple les airs !… ils sont plus hauts que toi !

En péchant, qu'est-ce que tu Lui fais ?

Par mille péchés comment Lui nuirais-tu ?

En étant juste, que Lui procures-tu ?

ou que recevrait-Il de la main ?

C'est à l'homme, comme à toi, que le péché nuit,

et à l'enfant de l'homme, que profite ta justice.
Oui, de grandes oppressions font pousser des cris,

et l'on se plaint des violences de plusieurs ;

10 mais nul ne demande : « Où est Dieu, mon créateur,

qui dans les jours sombres sait donner des joies,

11 qui nous a mieux dotés que les bêtes des champs,

et nous a faits plus sages que les oiseaux des Cieux ? »

12 Sans doute ils réclament ; mais Dieu ne répond pas

à l'orgueil des impies.

13 Non ! c'est en vain ! Dieu n'exauce pas,

et le Tout-puissant n'a point égard à ces cris.

14 Combien toi, tu seras moins écouté,

si tu dis que tu peux parvenir à le voir !

La cause est sous ses yeux ! mets en lui ton espoir !

15 Mais parce que sa colère ne punit pas à ton gré,

le crime, selon toi, lui importe fort peu ;

16 et Job ouvre la bouche pour de vains discours,

et entasse des propos dénués de raison.
Copyright information for FrePGR