Job 38

Et l'Éternel répondit à Job du milieu de la tempête et dit : Qui est-ce qui obscurcit mes décrets

par des discours dénués d'intelligence ?

Eh bien ! ceins tes reins, comme un homme !

puis je te questionnerai, et tu m'instruiras.
Où étais-tu, quand je fondai la terre ?

Indique-le, si tu as vraiment la science !

Qui est-ce qui en fixa la dimension, que tu saches,

ou étendit sur elle le cordeau ?

Quel est le support jusqu'où ses bases plongent ?

Ou qui est-ce qui en a posé la pierre angulaire,

aux accords unanimes des étoiles du matin,

aux acclamations de tous les Fils de Dieu ?
Et qui est-ce qui enferma la mer entre des portes,

quand elle fit éruption du sein maternel ;

quand je lui donnai la nuée pour manteau,

et les sombres vapeurs pour lui servir de langes ;

10 quand je lui prescrivis ma loi,

et que j'établis ses barres et ses portes,

11 et que je dis : Jusqu'ici tu viendras, et pas plus avant !

et ici s'arrêtera l'orgueil de tes vagues ?

12 De ton vivant as-tu commandé au matin,

et fait connaître à l'aurore le lieu d'où elle part,

13 pour saisir la terre par ses bords ?

Alors les impies en sont balayés,

14 alors la terre prend une face nouvelle,

telle que l'argile qui reçoit une empreinte,

et toutes choses paraissent comme pour la vêtir ;

15 alors les impies perdent la clarté qu'ils aiment,

et le bras qu'ils ont levé déjà, se brise.
16 As-tu pénétré jusqu'aux sources des mers,

et au fond de l'abîme as-tu porté tes pas ?

17 Les portes de la mort te furent-elles découvertes ?

As-tu vu les portes de la sombre mort ?

18 Ton regard embrasse-t-il les contours de la terre ?

Raconte, si tu sais toutes ces choses !
19 Quelle route mène où la lumière habite ?

et la nuit, où fait-elle son séjour ?

20 Iras-tu les chercher l'une et l'autre,

pour les amener chacune à leurs limites ?

Et connais-tu le chemin de leur demeure ?

21 Tu le sais ! car alors tu étais déjà né !

et le nombre de tes jours est immense !
22 As-tu pénétré jusqu'aux dépôts de la neige,

et as-tu vu les dépôts de la grêle,

23 que je réserve pour les temps du désastre,

pour le jour du combat et de la bataille ?
24 Quel chemin mène aux lieux où la lumière se divise,

d'où le vent d'Est se répand sur la terre ?

25 Qui a fait ces conduits qui éparpillent la pluie,

et a tracé une route à la foudre bruyante,

26 afin d'arroser une terre inhabitée,

une steppe où il n'y a pas un humain,

27 afin d'abreuver les lieux déserts et solitaires,

et de fertiliser le sol qui donne le gazon ?
28 La pluie a-t-elle un père ?

Ou qui est-ce qui engendra les gouttes de la rosée ?

29 Du sein de qui la glace sort-elle ?

et qui est-ce qui produit le givre du ciel ?

30 Comme la pierre, les eaux se condensent,

et la surface de l'abîme est enchaînée.
31 As-tu formé le lien qui unit les Pléiades ?

Ou peux-tu détacher les chaînes d'Orion ?

32 Fais-tu paraître en leur temps les signes du Zodiaque ?

Ou conduis-tu Arcture avec son cortège ?

33 Connais-tu les lois des Cieux ?

Les as-tu mis à même d'influer sur la terre ?
34 Parles-tu à la nue avec autorité,

et te couvre-t-elle aussitôt d'une eau abondante ?

35 Lances-tu des foudres, et partent-elles,

et disent-elles : Nous voici ?

36 Qui a mis une sagesse dans les sombres nuages,

et a donné aux météores une intelligence ?

37 Qui a calculé les nuées avec sagesse ?

Et qui est-ce qui incline les urnes des Cieux,

38 quand la poussière coule comme un métal en fonte,

et que les glèbes se collent l'une à l'autre ?
39 Pour la lionne vas-tu chasser une proie ?

et assouvis-tu la faim des lionceaux,

40 quand ils sont blottis dans leurs repaires,

ou dans leurs tanières, tapis en embuscade ?

41 Qui est-ce qui procure au corbeau sa pâture,

quand ses petits poussent vers Dieu leurs cris,

et errent affamés ?
Copyright information for FrePGR