John 13

Or, avant la fête de Pâque
D'après la continuité ultérieure du récit, qui, avant la mort de Jésus-Christ, ne compte plus que l'espace d'un jour, ces mots ne peuvent désigner que la veille de la fête de Pâque (Cf. Jean.13.26 ; 18.28 ; 19.14,31). Celle-ci commençait le 14 Nisan au soir, soit dans les premières heures du 15 selon le calendrier juif (voyez Matt.24.2,17) ; c'est donc au 13 Nisan que se rapporte la date susdite ; ce jour était, cette année-là, le cinquième jour de la semaine juive, correspondant à notre jeudi.
, Jésus, sachant que son heure était venue pour passer de ce monde à son Père, après avoir aimé les siens qui étaient dans le monde, les aima jusques à la fin ;
et, pendant le repas (le diable ayant déjà mis en son cœur que Judas Iscariote fils de Simon le livrât), quoiqu'il sût que le Père lui a tout remis dans les mains, et qu'il est issu de Dieu, et qu'il s'en va vers Dieu, il se lève du repas et se dépouille de son manteau, et ayant pris un linge il s'en ceignit lui-même ; puis il verse de l'eau dans le bassin, et il se mit à laver les pieds des disciples et à les essuyer avec le linge dont il s'était ceint. Il vient donc vers Simon Pierre, lequel lui dit : « Seigneur, est-ce à toi de me laver les pieds ? » Jésus lui répliqua : « Ce que je fais, tu ne le sais pas maintenant, mais tu le connaîtras ensuite. » Pierre lui dit : « Tu ne me laveras certainement jamais les pieds ! » Jésus lui répondit : « Si je ne te lave, tu n'as rien de commun avec moi. » Pierre Simon lui dit : « Seigneur, non seulement mes pieds, mais encore les mains et la tête ! » 10 Jésus lui dit : « Celui qui s'est baigné n'a pas besoin d'autre chose que de se laver les pieds, mais il est entièrement net ; et vous, vous êtes nets, mais pas tous. » — 11 Il connaissait en effet celui qui le livrait ; c'est pourquoi il dit : « vous n'êtes pas tous nets. » — 12 Lors donc qu'il eut lavé leurs pieds, et qu'il eut repris son manteau, et qu'il se fut de nouveau mis à table, il leur dit : « Savez-vous ce que je vous ai fait ? 13 Vous m'appelez Maître et Seigneur, et vous dites bien, car je le suis ; 14 si donc je vous ai lavé les pieds, moi qui suis votre Maître et votre Seigneur, vous aussi, vous devez vous laver les pieds les uns aux autres ; 15 car je vous ai donné un exemple, afin que comme j'ai fait pour vous, vous fassiez aussi ; 16 en vérité, en vérité je vous le déclare, un esclave n'est pas plus grand que son seigneur, ni un apôtre plus grand que celui qui l'a envoyé. 17 Si vous savez ces choses vous êtes heureux, à condition que vous les pratiquiez. 18 Je ne parle pas de vous tous ; je sais quels sont ceux que j'ai choisis ; mais il faut que ce passage de l'Écriture s'accomplisse : « Celui qui mange mon pain a levé son talon contre moi
Psaume.40.10 ; Hébreu : Celui qui mange mon pain lève le talon contre moi.

Septante : Celui qui mange mes pains m'a lancé un grand coup de pied.
. »
19 Je vous le dis dès à présent avant que cela ait eu lieu, afin que, lorsque cela aura eu lieu, vous croyiez que je le suis. 20 En vérité, en vérité je vous déclare que celui qui reçoit celui que j'aurai envoyé me reçoit, et que celui qui me reçoit reçoit Celui qui m'a envoyé. » 21 Après avoir ainsi parlé Jésus fut troublé en son esprit, et il porta témoignage et dit : « En vérité, en vérité je vous déclare que l'un de vous me livrera ! » 22 Les disciples se regardaient les uns les autres, ne sachant duquel il parlait. 23 L'un de ses disciples était couché sur le sein de Jésus, c'était celui qu'aimait Jésus ; 24 Simon Pierre lui fait donc signe et lui dit : « Dis quel est celui dont il parle. » 25 L'autre, qui était ainsi appuyé contre la poitrine de Jésus, lui dit : « Seigneur, lequel est-ce ? » 26 Jésus donc répond : « C'est celui pour lequel je tremperai le morceau et auquel je le donnerai. » Ayant donc trempé un morceau, il le prend et le donne à Judas fils de Simon Iscariote. 27 Et le morceau pris, Satan entra alors en lui. Jésus donc lui dit : « Fais au plus tôt ce que tu as à faire. » — 28 Aucun des convives ne comprit à propos de quoi il lui disait cela ; 29 car quelques-uns pensaient, parce que Judas tenait la bourse, que Jésus lui disait : « Achète ce dont nous avons besoin pour la fête, » ou bien qu'il voulait qu'il donnât quelque chose aux pauvres. — 30 Ayant donc pris le morceau, Judas sortit immédiatement ; or il faisait nuit. 31 Lors donc qu'il fut sorti, Jésus dit : « Maintenant le fils de l'homme a été glorifié, et Dieu a été glorifié en lui, 32 et Dieu le glorifiera en Lui-même, et Il le glorifiera bientôt. 33 Petits enfants, je suis encore pour peu de temps avec vous ; vous me chercherez, et, comme j'ai dit aux Juifs : là où je vais, vous ne pouvez venir, je vous le dis aussi à vous maintenant. 34 Je vous donne un commandement nouveau, qui est de vous aimer les uns les autres, comme je vous ai aimés pour que, vous aussi, vous vous aimiez les uns les autres ; 35 c'est par là que tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l'amour entre vous. » 36 Simon Pierre lui dit : « Seigneur, où vas-tu ? » Jésus répondit : « Là où je vais, tu ne peux maintenant me suivre, mais tu me suivras plus tard. » 37 Pierre lui dit : « Seigneur, pourquoi ne puis-je te suivre maintenant ? Je sacrifierai ma vie pour toi. » 38 Jésus répond : « Tu sacrifieras ta vie pour moi ! En vérité, en vérité je te le déclare, certainement le coq ne chantera pas avant que tu m'aies renié trois fois.
Copyright information for FrePGR