Judges 3

Or voici les nations que l'Éternel épargna pour mettre par elles à l'épreuve les Israélites, tous ceux qui n'avaient pas connu par eux-mêmes toutes les guerres de Canaan, uniquement pour donner l'expérience aux générations des enfants d'Israël, leur apprendre la guerre, à ceux seulement qui jadis ne l'avaient pas connue par eux-mêmes : cinq princes des Philistins et tous les Cananéens et les Sidoniens et les Hévites établis au mont Liban depuis la montagne de Baal-Hermon jusque vers Hamath. Et ils servirent d'instruments pour éprouver Israël et montrer s'il serait docile aux commandements de l'Éternel, prescrits à ses pères par l'organe de Moïse. Les enfants d'Israël demeurèrent donc au milieu des Cananéens, des Héthiens, des Amoréens, et des Perizzites et des Hévites et des Jébusites ; et ils prirent leurs filles pour femmes, et marièrent leurs filles à leurs fils, et servirent leurs dieux. Et les enfants d'Israël firent ce qui déplaît à l'Éternel, et oublièrent l'Éternel, leur Dieu, et servirent les Baals et les Aschères. Alors la colère de l'Éternel s'alluma contre Israël et Il les vendit entre les mains de Cusan-Risathaïm, roi de Mésopotamie, et les enfants d'Israël furent asservis huit ans à Cusan-Risathaïm. Alors les enfants d'Israël crièrent vers l'Éternel, et l'Éternel suscita aux enfants d'Israël un libérateur qui les sauva, Othniel, fils de Kénaz, frère cadet de Caleb. 10 Et l'Esprit de l'Éternel reposa sur lui, et il jugea Israël, et il entra en campagne. Et l'Éternel livra entre ses mains Cusan-Risathaïm, roi de Mésopotamie, et sa main l'emporta sur Cusan-Risathaïm. 11 Ainsi, le pays eut un repos de quarante ans, et Othniel, fils de Kénaz, mourut. 12 Et les enfants d'Israël continuèrent à faire ce qui déplaît à l'Éternel, et l'Éternel prêta force à Eglon, roi de Moab, contre Israël, parce qu'ils faisaient ce qui déplaît à l'Éternel. 13 Et il s'adjoignit les enfants d'Ammon et Amalek, et il se mit en marche et défit Israël, et la Ville des Palmiers fut prise par eux. 14 Et les enfants d'Israël furent asservis à Eglon, roi de Moab, durant dix-huit ans. 15 Alors les enfants d'Israël crièrent vers l'Éternel, et l'Éternel leur suscita un libérateur, Ehud, fils de Géra, Benjaminite, homme perclus de la main droite.

Alors les enfants d'Israël envoyèrent par son entremise un présent à Eglon, roi de Moab.
16 Et Ehud se fit un glaive à double tranchant, long d'une coudée, et il se l'attacha sous sa casaque sur le flanc droit. 17 Et ainsi, il porta le présent à Eglon, roi de Moab ; or Eglon était un homme de très grand embonpoint. 18 Et lorsqu'il eut achevé l'offrande du présent, il reconduisit les gens qui en avaient été les porteurs ; 19 mais lui-même il rebroussa aux Idoles près de Guilgal et fit faire ce message : J'ai à te dire un mot en secret, ô Roi ! Et celui-ci dit : Chut ! Alors sortirent de sa présence tous ses entours. 20 Et Ehud l'aborda ; or le roi qui était assis dans son cabinet de fraîcheur, se trouva seul. Et Ehud parla : J'ai un message de Dieu pour toi ; et il se leva de son siège. 21 Alors Ehud avança la main gauche, et tirant son glaive de son flanc droit il le lui plongea dans le ventre 22 tellement que la poignée aussi s'enfonça après la lame, et que la graisse se referma sur le glaive ; car il ne retira pas le glaive du ventre du roi ; et il ressortit par derrière. 23 Et Ehud sortant passa dans le péristyle et ferma après lui les portes du pavillon, et poussa les verrous. 24 Et lorsqu'il fut parti, les serviteurs du roi entrèrent, et remarquant que les portes du pavillon étaient fermées aux verrous, ils dirent : Sans doute il se couvre les pieds dans son cabinet de fraîcheur. 25 Et ils furent très longtemps à attendre ; et voici, personne n'ouvrait les portes du pavillon ; alors ils prirent la clef et ouvrirent, et voilà que leur maître était étendu par terre mort. 26 Cependant Ehud s'était échappé, tandis qu'ils hésitaient ; il passa les Idoles et se sauva à Séïra. 27 Et en arrivant il sonna de la trompette sur la montagne d'Ephraïm, et les enfants d'Israël descendirent avec lui de la montagne, lui à leur tête. 28 Et il leur dit : Suivez-moi ! car l'Éternel a livré vos ennemis, les Moabites, entre vos mains. Et ils descendirent sous sa conduite, et ils occupèrent les gués du Jourdain vis-à-vis de Moab ; et ils ne laissaient passer personne. 29 Et dans ce temps-là ils défirent, les Moabites, qui étaient environ dix mille, tous hommes robustes et guerriers dont pas un n'échappa. 30 C'est ainsi qu'en ce temps Moab fléchit sous la main d'Israël. Et le pays eut quatre-vingts ans de repos. 31 Et après lui il y eut Samgar, fils d'Anath ; il défit les Philistins, au nombre de six cents hommes, avec un aiguillon de bouvier ; lui aussi fut le libérateur d'Israël.
Copyright information for FrePGR