Judges 8

Et les hommes d'Ephraïm lui dirent : Qu'est-ce de ta part que cette manière d'agir envers nous, de ne pas nous appeler lorsque tu marchais à l'attaque de Madian ? Et ils le prirent à partie avec véhémence. Et il leur dit : Qu'ai-je fait d'égal à vos exploits ? le grappillage d'Ephraïm n'est-il pas préférable à la vendange d'Abiézer ? C'est entre vos mains que Dieu a livré les princes Madianites Oreb et Zeeb. Qu'ai-je pu faire aussi bien que vous ? Alors l'animosité qu'ils avaient contre lui, s'apaisa, comme il parlait ainsi. Et Gédéon, arrivé sur le Jourdain, le passa avec les trois cents hommes qui l'accompagnaient fatigués et poursuivant toujours. Alors il dit aux gens de Succoth : Donnez donc des galettes de pain à la troupe qui me suit, car elle est rendue, et je suis à la poursuite de Zébah et Tsalmunna, rois de Madian. Et les chefs de Succoth lui dirent : Tiens-tu déjà captifs Zébah et Tsalmunna pour que nous donnions du pain à ton escorte ? Et Gédéon dit : Eh bien ! si l'Éternel met Zébah et Tsalmunna en mon pouvoir, je triturerai votre chair avec des ronces de la steppe et des chardons. Et de là il monta à Pnuel, et il y tint le même langage, et les gens de Pnuel lui firent la même réponse que les gens de Succoth. Et il dit aussi aux gens de Pnuel : Si je reviens sain et sauf, je raserai cette tour-là. 10 Or Zébah et Tsalmunna étaient à Carcor avec leur armée d'environ quinze mille hommes, total de ce qui était resté de toute l'armée des enfants de l'Orient : cent vingt mille hommes tirant l'épée avaient péri. 11 Et Gédéon s'avança du côté de ceux qui logent dans des tentes, à l'orient de Noba et de Jogbeha et dressa son camp, tandis que [l'autre] camp était en sécurité. 12 Et Zébah et Tsalmunna prirent la fuite, et il les poursuivit, et fit prisonniers les deux rois de Madian, Zébah et Tsalmunna : il avait jeté l'épouvante dans tout le camp. 13 Alors Gédéon, fils de Joas, revint de la guerre et partit de la hauteur qui domine Hérès. 14 Et il arrêta un jeune homme d'entre les gens de Succoth, qu'il interrogea, et qui lui désigna par écrit les chefs de Succoth et les Anciens, soixante-dix-sept hommes. 15 Puis il se présenta aux gens de Succoth et dit : Voici Zébah et Tsalmunna desquels vous me disiez ironiquement : Tiens-tu déjà Zébah et Tsalmunna captifs, pour que nous donnions du pain à tes gens épuisés ? 16 Et il saisit les Anciens de la ville et prit des ronces de la steppe et des chardons, et les fit servir au supplice des hommes de Succoth. 17 Et il rasa la tour de Pnuel, et massacra les gens de la ville. 18 Et il dit à Zébah et Tsalmunna : Comment étaient les hommes que vous avez égorgés au Thabor ? Et ils dirent : Tel tu es, tels ils étaient : ils avaient chacun la prestance de fils de rois. 19 Et il dit : C'étaient mes frères, fils de ma mère. Par la vie de l'Éternel, si vous leur eussiez laissé la vie, je ne vous égorgerais pas. 20 Et il dit à Jéther, son premier-né : Va, égorge-les ! Mais l'enfant ne tirait pas l'épée, parce qu'il avait peur, car c'était encore un enfant. 21 Alors Zébah et Tsalmunna dirent : Allons, toi-même, jette-toi sur nous ! car tel est l'homme, telle est sa force. Alors Gédéon se leva et égorgea Zébah et Tsalmunna. Et il prit les lunules qui étaient au cou de leurs chameaux. 22 Et les hommes d'Israël dirent à Gédéon : Domine sur nous, et toi et ton fils et le fils de ton fils, parce que tu nous as sauvés des mains des Madianites. 23 Et Gédéon leur dit : Je ne dominerai point sur vous, et mon fils ne dominera point sur vous ; c'est l'Éternel qui doit dominer sur vous. 24 Et Gédéon leur dit : J'ai une demande à vous faire : donnez-moi chacun une boucle de narine de votre butin ! (Car ils portaient à la narine des boucles d'or, étant Ismaélites.) 25 Et ils dirent : Nous te les donnerons. Et ils étendirent un manteau et chacun y jeta une boucle de narine de son butin. 26 Et le poids des boucles de narine d'or qu'il demanda, fut de mille sept cents sicles d'or, non compris les lunules et les pendants d'oreille et les vêtements de pourpre que portaient les rois de Madian, et les colliers qui étaient au cou de leurs chameaux. 27 Et Gédéon en fit un Ephod, et il le plaça dans sa ville, à Ophra ; et tout Israël alla s'y prostituer, et ce fut un piège pour Gédéon et pour sa maison. 28 C'est ainsi que les Madianites plièrent devant les enfants d'Israël, et ils ne relevèrent plus la tête. Et le pays eut un repos de quarante ans à l'époque de Gédéon. 29 Et Jérubbaal, fils de Joas, s'en alla habiter dans sa maison. 30 Or Gédéon eut soixante-dix fils, issus de son sang, car il avait beaucoup de femmes. 31 Et sa concubine, qui était à Sichem, lui enfanta un fils, et il lui donna le nom d'Abimélech. 32 Et Gédéon, fils de Joas, mourut dans une belle vieillesse, et reçut la sépulture dans le tombeau de Joas, son père, à Ophra des Abi-Ezrites. 33 Et lorsque Gédéon fut mort, de nouveau les enfants d'Israël se prostituèrent aux Baals, et ils firent leur dieu de Baal-Berith. 34 Et les enfants d'Israël ne se souvinrent pas de l'Éternel, leur Dieu, qui les avait sauvés des mains de tous leurs ennemis d'alentour. 35 Et ils ne montrèrent pas à la maison de Jérubbaal, de Gédéon, une affection proportionnée à tout le bien qu'il avait fait à Israël.
Copyright information for FrePGR