Judges 9

Et Abimélech, fils de Jérubbaal, se rendit à Sichem auprès des frères de sa mère ; et il leur parla ainsi qu'à toute la race de la maison du père de sa mère, en ces termes : Portez donc ces paroles aux oreilles de tous les citoyens de Sichem : Lequel vaut le mieux pour vous ou que soixante-dix hommes, tous fils de Jérubbaal, vous gouvernent, ou bien qu'un seul homme vous gouverne ? rappelez-vous que je suis votre sang, votre chair même ! Et les frères de sa mère portèrent pour lui toutes ces paroles aux oreilles de tous les citoyens de Sichem, et leur cœur inclina du côté d'Abimélech ; car, disaient-ils, il est notre frère. Et ils tirèrent du temple de Baal-Berith soixante-dix sicles d'argent pour les lui donner ; et avec cela Abimélech soudoya des vauriens et des hommes audacieux qui s'attachèrent à lui. Et il vint dans la maison de son père à Ophra, et il égorgea ses frères, fils de Jérubbaal, soixante-dix hommes, sur une même pierre ; cependant Jotham, fils cadet de Jérubbaal, survécut, parce qu'il s'était caché. Et tous les citoyens de Sichem et tous les habitants de la citadelle s'étant assemblés, vinrent et établirent Abimélech roi près du chêne du corps-de-garde vers Sichem. Et Jotham en ayant été informé alla se placer au haut du mont Garizim, et élevant la voix il les harangua et leur dit : « Ecoutez-moi, citoyens de Sichem, afin que Dieu vous écoute ! Les arbres se réunirent pour oindre un roi qui régnât sur eux. Et ils dirent à l'olivier : Règne sur nous ! Et l'olivier leur dit : Renoncerais-je à mon huile qui m'attire l'estime des dieux et des hommes, pour aller me balancer au-dessus des arbres ? 10 Alors les arbres dirent au figuier : Eh bien ! toi, règne sur nous ! Et le figuier leur dit : 11 Renoncerais-je à ma douceur et à mon fruit exquis pour aller me balancer au-dessus des arbres ? 12 Alors les arbres dirent à la vigne : Eh bien ! toi, règne sur nous ! 13 Et la vigne leur dit : Renoncerais-je à ma liqueur qui réjouit les dieux et les hommes, pour aller me balancer au-dessus des arbres ? 14 Alors tous les arbres dirent au buisson d'épines : Eh bien ! toi, règne sur nous ! 15 Et le buisson d'épines dit aux arbres : Si en vérité vous voulez m'oindre pour m'établir roi sur vous, venez et abritez-vous sous mon ombrage ; sinon du buisson d'épines sortira un feu qui dévorera les cèdres du Liban. 16 Ainsi donc, si c'est avec fidélité et droiture que vous avez agi en faisant Abimélech roi, et si vous vous êtes bien conduits envers Jérubbaal et sa maison, et si vous l'avez traité en raison de ce qu'il a fait pour vous, 17 des combats que mon père a livrés pour vous, des dangers auxquels il a exposé sa vie pour vous, afin de vous sauver des mains des Madianites… 18 (mais aujourd'hui vous vous êtes levés contre la maison de mon père, et vous avez égorgé ses fils, soixante-dix hommes sur une pierre ; et vous avez établi Abimélech, fils de sa servante, roi des citoyens de Sichem, parce qu'il est votre frère), 19 si c'est avec sincérité et droiture qu'en ce jour vous en avez agi avec Jérubbaal et sa maison, alors soyez satisfaits d'Abimélech, et que lui aussi soit satisfait de vous ; 20 sinon, un feu sortira d'Abimélech et dévorera les citoyens de Sichem et les habitants de la citadelle, et un feu sortira des citoyens de Sichem et des habitants de la citadelle, et dévorera Abimélech. » 21 Et Jotham se retira et s'enfuit, et gagna Béer où il vécut à distance d'Abimélech, son frère. 22 Et Abimélech fut pendant trois ans le prince d'Israël. 23 Alors Dieu envoya un mauvais esprit entre Abimélech et les citoyens de Sichem ; et les citoyens de Sichem se révoltèrent contre Abimélech, 24 afin que l'atrocité commise sur les soixante-dix fils de Jérubbaal retombât et que leur sang rejaillît sur Abimélech, leur frère, qui était leur meurtrier, et sur les citoyens de Sichem, qui lui avaient prêté main-forte pour égorger ses frères. 25 Et les citoyens de Sichem apostèrent contre lui des gens en embuscade sur les sommets des montagnes ; et ils pillaient tous ceux qui passaient près d'eux sur la route. Et l'avis en fut donné à Abimélech. 26 Alors arriva Gaal, fils de Ebed, avec ses frères ; et ils entrèrent dans Sichem ; et les citoyens de Sichem eurent confiance en lui. 27 Et ils firent une excursion dans la campagne et vendangèrent leurs vignes, et pressurèrent, et firent une fête, et entrèrent dans le temple de leur dieu, et mangèrent et burent et maudirent Abimélech. 28 Et Gaal, fils de Ebed, disait : Qui est Abimélech et qu'est Sichem pour que nous lui soyons asservis ? N'est-il pas fils de Jérubbaal, et Zebul n'est-il pas son lieutenant ? Soumettez-vous aux hommes de Hamor, père de Sichem ; mais pourquoi lui serions-nous soumis, nous ? 29 Oh ! si l'on me donnait la conduite de ce peuple ! je mettrais de côté Abimélech ! Et il disait à Abimélech : Renforce ton armée et parais ! 30 Et Zebul, commandant de la ville, eut avis des propos de Gaal, fils de Ebed ; et sa colère s'alluma, 31 et il dépêcha secrètement des messagers à Abimélech pour lui dire : Voici, Gaal, fils de Ebed, et ses frères sont entrés dans Sichem, et voilà qu'ils soulèvent la ville contre toi. 32 Pars donc pendant la nuit avec les troupes que tu as avec toi, et viens te mettre en embuscade dans les champs. 33 Et le lendemain au lever du soleil, lève-toi le matin et fais irruption contre la ville ; et voici, lui et les gens qui sont avec lui, feront une sortie contre toi : alors agis contre lui d'après les occurences. 34 Là-dessus Abimélech se mit en marche de nuit avec toutes les troupes qu'il avait, et il vint se placer en embuscade près de Sichem, en quatre, divisions. 35 Et Gaal, fils de Ebed, sortit et se posta à l'entrée de la porte de la ville. Alors Abimélech et les troupes qu'il avait avec lui quittèrent l'embuscade. 36 Et à la vue des troupes Gaal dit à Zebul : Voilà des troupes qui descendent des sommets des montagnes. Et Zebul lui dit : Tu prends l'ombre des montagnes pour des hommes. 37 Et Gaal reprit la parole et dit : Voilà des troupes qui descendent de la sommité du pays, et une division arrive du chemin du chêne des augures. 38 Et Zebul lui dit : Eh bien ! où est cette bouche de laquelle sortaient tes propos : Qui est Abimélech pour que nous lui soyons asservis ? N'est-ce pas là la troupe que tu méprisais ? Allons ! en avant ! mesure-toi avec lui ! 39 Alors Gaal s'avança à la tête des citoyens de Sichem et livra bataille à Abimélech. 40 Et Abimélech le poursuivit, et il prit la fuite devant lui, et jusqu'à l'entrée de la porte il y eut beaucoup de monde tué. 41 Et Abimélech resta à Aruma, et Zebul chassa Gaal et ses frères, qui ainsi cessèrent de demeurer dans Sichem. 42 Et le lendemain le peuple parut dans la campagne et Abimélech en fut informé. 43 Alors il prit sa troupe et la partagea en trois corps, et se mit en embuscade dans les champs. Il observa, et dès que le peuple sortit de la ville, il l'attaqua et le défit. 44 Et Abimélech et les corps qui étaient avec lui se précipitèrent et vinrent prendre position à l'entrée de la porte de la ville, et deux corps se jetèrent sur tous ceux qui étaient dans les champs, et les battirent. 45 Et Abimélech donna l'assaut à la ville toute la journée, et il la prit et massacra le peuple qui s'y trouvait, et il rasa la ville et y sema du sel. 46 A l'ouïe de ces choses, les habitants de la Tour de Sichem gagnèrent le donjon du temple du dieu Berith. 47 Et on rapporta à Abimélech que tous les habitants de la Tour de Sichem étaient réunis. 48 Alors Abimélech gravit la montagne du Tsalmon avec toute la troupe qu'il avait avec lui ; et Abimélech prit une hache dans sa main, et coupa une branche d'arbre, et l'enleva et la mit sur son épaule, et il dit à la troupe qui l'accompagnait : Ce que vous m'avez vu faire, hâtez-vous de le faire comme moi. 49 Alors tous les hommes de la troupe coupèrent aussi chacun sa branche, et suivirent Abimélech et posèrent [les branches] sur le donjon, et ils incendièrent le donjon avec ceux qui y étaient. Et tous les habitants de la Tour de Sichem moururent aussi, au nombre de mille, hommes et femmes. 50 Et Abimélech marcha contre Thébets, et il bloqua Thébets et la prit. 51 Or il y avait au milieu de la ville une tour forte où tous se réfugièrent, hommes et femmes et tous les citoyens de la ville ; ils s'y enfermèrent et montèrent sur le toit de la tour. 52 Et Abimélech arriva à cette tour et il l'attaqua et s'approcha jusqu'à la porte de la tour, pour la brûler. 53 Alors une femme lança un fragment de meule sur la tête d'Abimélech et lui brisa le crâne. 54 Aussitôt il appela son valet qui portait ses armes et lui dit : Tire ton épée et tue-moi, afin qu'on ne dise pas de moi : Une femme l'a tué. Et son valet le transperça et il mourut. 55 Et quand les hommes d'Israël virent Abimélech mort, ils rentrèrent chacun chez soi. 56 Ainsi tout le mal qu'Abimélech avait fait à son père, en égorgeant ses soixante-dix frères, 57 et tout le mal qu'avaient fait les gens de Sichem, Dieu le fit retomber sur leur tête ; et ainsi s'accomplit sur eux la malédiction de Jotham, fils de Jérubbaal.
Copyright information for FrePGR