Leviticus 27

Et l'Éternel parla à Moïse en ces termes : Parle aux enfants d'Israël et leur dis : Lorsque l'on consacre un vœu, si ce sont des personnes, elles appartiendront à l'Éternel pour le prix que tu fixeras. Et en faisant l'estimation d'un mâle de vingt à soixante ans, tu fixeras son prix à cinquante sicles d'argent, monnaie du Sanctuaire, et, si c'est une femme, tu fixeras son prix à trente sicles ; pour ceux de cinq à vingt ans tu fixeras le prix d'un mâle à vingt sicles, et celui d'une fille à dix sicles ; pour ceux d'un mois à cinq ans tu fixeras le prix d'un mâle à cinq sicles d'argent, et celui d'une fille à trois sicles d'argent, et pour ceux de soixante ans et au-dessus tu fixeras le prix d'un mâle à quinze sicles et celui d'une femme à dix sicles. Que s'il n'a pas le moyen de payer le prix que tu auras fixé, on présentera la personne au Prêtre qui fixera son prix ; et le Prêtre fixera un prix proportionné aux moyens de celui qui a fait le vœu. Et si c'est un animal de l'espèce qu'on offre en oblation à l'Éternel, tout ce qu'on en donnera à l'Éternel, sera chose sacrée. 10 On ne l'échangera point, et n'en substituera point un mauvais à un bon, ni un bon à un mauvais, et si on échange un animal contre un autre, il sera ainsi que l'animal substitué, chose sacrée. 11 Et si c'est un animal immonde quelconque de l'espèce qu'on n'offre pas en oblation a l'Éternel, on présentera l'animal au Prêtre, 12 et le Prêtre l'évaluera d'après sa qualité bonne ou mauvaise ; il vaudra ce que tu l'auras évalué, toi, Prêtre. 13 Et si on veut le racheter, on ajoutera un cinquième au prix fixé par toi. 14 Et si c'est sa maison que l'on consacre à l'Éternel, le Prêtre l'évaluera d'après ce qu'elle est en bien ou en mal, et l'on s'arrêtera à l'évaluation du Prêtre. 15 Et si le consacrant veut racheter sa maison, il ajoutera un cinquième du prix en argent fixé par toi, et elle sera sienne. 16 Et lorsque quelqu'un consacre à l'Éternel quelque chose du champ qu'il possède, ton estimation sera en proportion de ses semences, cinquante sicles d'argent par homer de semences d'orge. 17 S'il consacre son champ dès l'année du Jubilé, on s'arrêtera à ton estimation ; 18 mais s'il consacre son champ après le Jubilé, le Prêtre lui fera son compte en argent en proportion des années restantes jusqu'au Jubilé, et tu les déduiras de ton prix d'estimation. 19 Et si le consacrant veut racheter son champ, il ajoutera le cinquième du prix en argent fixé par toi, et il lui reviendra ; 20 mais s'il ne rachète pas son champ, et que le champ soit vendu à un autre, il ne peut plus être racheté, 21 et ce champ, devenu franc au Jubilé, demeure consacré à l'Éternel comme un champ qui a été dévoué ; il appartiendra au Prêtre en propriété. 22 Et lorsque quelqu'un consacre à l'Éternel le champ qui a été acquis par lui et qui n'est point l'un des champs de sa propriété, 23 le Prêtre fera le compte de la somme à payer par lui sur ton estimation jusqu'à l'année du Jubilé, et le jour même il remettra le prix fixé par toi, comme consacré à l'Éternel. 24 L'année du Jubilé le champ reviendra à celui de qui il l'aura acheté et qui est propriétaire du fonds. 25 Et tu feras toutes tes estimations en sicles du Sanctuaire : vingt géras font un sicle. 26 Seulement quant aux animaux, les premiers-nés qui par la primogéniture sont dévolus à l'Éternel, personne ne les consacrera ; 27 soit bœuf, soit mouton, ils sont à l'Éternel. Mais s'il s'agit d'un animal immonde, on le rachètera au taux de ton évaluation, en y ajoutant un cinquième ; s'il n'est pas racheté, il sera vendu au taux de ton évaluation. 28 Seulement tout ce qui est dévoué, et que quelqu'un a dévoué à l'Éternel, dans tout ce qu'il possède, gens, bestiaux et champs de sa propriété, ne peut être ni vendu ni racheté ; tout ce qui a été dévoué est une chose très sacrée de l'Éternel. 29 Tout individu dévoué qui a été dévoué d'entre les hommes ne peut être racheté, il doit être mis à mort. 30 Et toute dîme du pays en graine de la terre et en fruits des arbres appartient à l'Éternel, est consacrée à l'Éternel. 31 Et si quelqu'un veut racheter quelque chose de sa dîme, il y ajoutera le cinquième. 32 Et quant à toutes les dîmes de gros et de menu bétail, et de tout ce qui passe sous la houlette, la dîme est consacrée à l'Éternel. 33 On ne recherchera pas si la qualité en est bonne ou mauvaise, et on ne fera point d'échanges, et si on échange une pièce de bétail, celle qui a été échangée et celle qui a été substituée seront choses sacrées, ne pourront se racheter. 34 Tels sont les commandements que sur le mont de Sinaï l'Éternel ordonna à Moïse de transmettre aux enfants d'Israël.
Copyright information for FrePGR