Luke 13

Or, en ce moment même, quelques personnes vinrent lui faire un rapport sur ces Galiléens, dont Pilate avait mêlé le sang avec celui de leurs victimes
On ignore à quel fait historique ce passage fait allusion ; probablement il est question de quelques-uns de ces agitateurs qui troublaient alors la Palestine en cherchant à soulever le peuple contre les Romains, et qui, dénoncés à Pilate pendant qu'ils étaient venus à Jérusalem pour sacrifier, furent par ses ordres saisis et immolés dans le temple devant l'autel même où l'on égorgeait les victimes ; nous savons, d'après Josèphe, que tel fut aussi le sort de nombreux Israélites.
.
Et il leur répliqua : « Vous imaginez-vous que ces Galiléens fussent plus pécheurs que tout le reste des Galiléens, parce qu'ils ont souffert de la sorte ? Non, vous dis-je, mais si vous ne vous repentez, vous périrez tous de même. Ou bien, ces dix-huit individus sur lesquels est tombée la tour dans les environs de Siloam
Ce nom propre, en hébreu Schiloak, désignait une source et une piscine qui se trouvaient dans un vallon situé au pied des murailles de Jérusalem, du côté du sud, et il est probable que la tour dont il s'agit était un ouvrage de fortification placé au-dessus de l'endroit d'où sortait la source.
, et qui en sont morts, vous imaginez-vous qu'ils fussent plus coupables que tous les hommes qui habitent Jérusalem ?
Non, vous dis-je, mais si vous ne vous repentez, vous périrez tous de la même manière. » Or il disait cette parabole : « Quelqu'un possédait un figuier planté dans sa vigne, et il vint y chercher du fruit et n'en trouva pas ; or il dit au vigneron : « Voici trois ans que je viens chercher du fruit sur ce figuier et que je n'en trouve point ; coupe-le ; pourquoi occupe-t-il encore inutilement la place ? » Mais l'autre lui répliqua : « Seigneur, laisse-le encore cette année, jusques à ce que j'aie creusé alentour et que j'y aie mis du fumier ; peut-être portera-t-il du fruit l'an qui vient ; autrement tu le feras couper. » 10 Or il enseignait dans une des synagogues le jour du sabbat ; 11 et voici une femme possédée depuis dix-huit ans d'un esprit qui la rendait infirme, en sorte qu'elle se tenait courbée sans pouvoir se redresser du tout. 12 Mais Jésus l'ayant vue, l'appela et lui dit : « Femme, sois délivrée de ton infirmité ! » 13 Et il lui imposa les mains, et immédiatement elle se redressa, et elle glorifiait Dieu. 14 Mais le chef de la synagogue indigné de ce que Jésus avait opéré une guérison le jour du sabbat
Voyez, sur les prescriptions relatives à l'observation du sabbat, Matthieu.12.2. On trouve chez les rabbins cette maxime : « le danger de mort supprime le sabbat. » voyez Wetstein sur Matthieu.12.10.
, disait à la foule : « Il y a six jours pendant lesquels il faut travailler, venez donc vous faire guérir ces jours-là, et non pas le jour du sabbat. »
15 Mais le Seigneur lui répliqua : « Hypocrites, est-ce que chacun de vous ne détache pas de la crèche son bœuf ou son âne le jour du sabbat, pour le mener boire ? 16 Et celle-ci, qui est une fille d'Abraham, et que Satan tenait liée voici dix-huit ans, il ne fallait pas la détacher de cette chaîne le jour du sabbat ! » 17 Et pendant qu'il parlait ainsi tous ses adversaires étaient couverts de confusion, et toute la foule se réjouissait de toutes les merveilles opérées par lui. 18 Il disait donc : « A quoi ressemble le royaume de Dieu, et à quoi le comparerai-je ? 19 Il est semblable à un grain de moutarde, qu'un homme a pris et jeté dans son jardin, et il a crû et il est devenu un arbre
Voyez Matthieu.13.32.
, et les oiseaux du ciel se sont abrités dans ses branches. »
20 Et il dit derechef : « A quoi comparerai-je le royaume de Dieu ? 21 Il est semblable à du levain qu'une femme a pris et pétri dans trois mesures de farine, jusques à ce que le tout fût levé. » 22 Et il traversait villes et villages, enseignant et faisant route vers Jérusalem. 23 Or quelqu'un lui dit : « Seigneur, ceux qui sont sauvés, sont-ils en petit nombre ? » Mais il leur dit : 24 « Efforcez-vous d'entrer par la porte étroite, car beaucoup, je vous le déclare, chercheront à entrer et ne le pourront pas. 25 Dès que le chef, de famille se sera levé et aura fermé la porte, et que vous commencerez à vous tenir dehors et à heurter à la porte, en disant : « Seigneur, ouvre-nous, » et qu'il vous répliquera : « Je ne sais pas d'où vous êtes, » 26 alors vous vous mettrez à dire : « Nous mangions et nous buvions en ta présence, et c'est dans nos rues que tu as enseigné. » 27 Et il vous dira : « Je ne sais d'où vous êtes ; éloignez-vous de moi, vous tous qui êtes des ouvriers d'iniquité. » 28 Là sera le pleur et le grincement des dents, lorsque vous verrez Abraham et Isaac et Jacob et tous les prophètes dans le royaume de Dieu, tandis que vous serez, exclus. 29 Et il en viendra d'orient et d'occident, et du nord et du midi, et ils se mettront à table dans le royaume de Dieu. 30 Et voici, il y en a des derniers qui seront des premiers, et il y en a des premiers qui seront des derniers. » 31 Au même moment quelques pharisiens survinrent qui lui dirent : « Sors, et éloigne-toi d'ici, car Hérode
Hérode Antipas qui avait fait mettre à mort Jean Baptiste.
veut te faire périr. »
32 Et il leur dit : « Allez dire à ce renard : Voici, je chasse les démons, et j'opérerai des guérisons aujourd'hui et demain ; et le troisième jour j'ai fini ; 33 néanmoins il faut que je continue ma route aujourd'hui, demain, et le jour suivant, car il n'est pas reçu qu'un prophète meure hors de Jérusalem. 34 Jérusalem, Jérusalem, qui tue les prophètes et qui lapide ceux qui lui sont envoyés, que de fois j'ai voulu rassembler tes enfants comme une poule rassemble sa couvée sous ses ailes, et vous ne l'avez pas voulu ! 35 Voici, votre demeure vous est laissée ; mais, je vous le déclare, vous ne me verrez certainement plus jusques à ce que vous disiez : « Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur
Voyez Matthieu.21.9.
! »
Copyright information for FrePGR