Malachi 1

Prononcé de la parole de l'Éternel à Israël par Malachie. Je vous ai aimés, dit l'Éternel. Et vous dites : « Où paraît ton amour pour nous ? » Ésaü n'est-il pas frère de Jacob ? dit l'Éternel ; cependant j'ai aimé Jacob, et j'ai haï Ésaü et changé ses monts en désert, et son héritage en demeures de solitude. Qu'Édom dise : Nous sommes détruits, mais nous relèverons les ruines ! Ainsi dit l'Éternel des armées : Qu'ils bâtissent, je démolirai, et leur nom sera Région de l'impiété, et Peuple livré au courroux de l'Éternel pour l'éternité. Et vos yeux le verront et vous direz : Grand est l'Éternel par delà les confins d'Israël. Un fils honore son père et un serviteur son seigneur. Or, si je suis père, où est l'honneur qui me vient, et si je suis Seigneur, où est la crainte qu'on a de moi ? dit l'Éternel des armées à vous, sacrificateurs, contempteurs de mon nom ! Vous dites : « En quoi sommes-nous contempteurs de ton nom ? » – En apportant sur mon autel un aliment profane. Et vous dites : « En quoi te profanons-nous ? » – En disant : « La table de l'Éternel est à mépriser ! » Et quand vous apportez pour victime un animal aveugle, il n'y a point de mal à cela ! Et quand vous en apportez un boiteux ou malade, il n'y a point de mal à cela ! Offrez-le donc à votre gouverneur ! vous agréera-t-il, ou aura-t-il égard à vous ? dit l'Éternel des armées. Et puis implorez donc Dieu, pour qu'il ait pitié de nous ! Tels sont vos faits, et Il aurait égard à l'un de vous dit l'Éternel des armées. 10 Que n'y a-t-il parmi vous quelqu'un qui ferme les portes, pour que vous n'allumiez plus le feu sur mon autel vainement ! Je ne prends point plaisir à vous, dit l'Éternel des armées, et n'agrée aucune offrande de vos mains. 11 Car du levant au couchant mon nom est grand parmi les nations, et en tout lieu l'encens est offert à mon nom, ainsi que des oblations pures ; car grand est mon nom parmi les nations, dit l'Éternel désarmées. 12 Mais vous, vous le profanez, quand vous dites : La table de l'Éternel est souillée, et quant à son produit, la chère en est méprisable. 13 Et vous dites : Voici, comme elle nous fatigue ! et vous la dédaignez, dit l'Éternel des armées ; et pourtant vous apportez de la rapine et des [victimes] boiteuses ou malades ; telles sont les offrandes que vous apportez : les agréerai-je de vos mains ? dit l'Éternel. 14 Maudit le fourbe qui ayant dans son troupeau un mâle, voue et sacrifie au Seigneur une femelle défectueuse ! car je suis un grand Roi, dit l'Éternel des armées, et mon nom est craint parmi les nations.
Copyright information for FrePGR