Matthew 21

Et quand ils approchèrent de Jérusalem, et qu'ils furent arrivés à Bethphagé
Bethphagé était un village situé sur le revers oriental du mont des Oliviers près de Béthanie, qui est probablement le village dont il est question v. 2.
, sur la montagne des Oliviers, alors Jésus dépêcha deux disciples,
en leur disant : « Allez dans le village qui est en face de vous, et vous trouverez aussitôt une ânesse attachée et un ânon avec elle ; détachez-les et amenez-les-moi. Et si quelqu'un vous dit quelque chose, vous direz : Le Seigneur en a besoin ; et aussitôt il les enverra. » — Or, tout cela est advenu, afin que fût accompli ce dont il a été parlé par l'entremise du prophète, lorsqu'il dit : « Dites à la fille de Sion : Voici, ton roi vient à toi, doux et monté sur un âne et sur un ânon, fils d'une bête de somme.
Zaccharie.9.9 Hébreu : Tressaille de joie, fille de Sion ; crie, fille de Jérusalem ! (Ésaïe.62.11 Dites à la fille de Sion) Voici, ton roi vient à toi, il est juste et victorieux, pauvre et monté sur un âne et sur un ânon, fils d'une ânesse.

LXX : Tressaille de joie, fille de Sion ; crie, fille de Jérusalem ! (Dites à la fille de Sion) Voici, ton roi vient à toi, juste et sauveur, il est doux et monté sur une bête de somme et un jeune poulain.
 » —
Or, les disciples s'en étant allés et ayant exécuté les ordres de Jésus ramenèrent l'ânesse et l'ânon, et ils placèrent sur eux leurs manteaux, et il s'assit dessus. Or, la plus grande partie de la foule étendit ses manteaux sur le chemin, tandis que d'autres coupaient des branches aux arbres et les étendaient sur le chemin. Mais la foule qui le précédait et celle qui le suivait s'écriait :

« Hosanna
En hébreu : Hoschiah na : « Sauve, nous T'en prions ! » Cette exclamation est tirée de Psaume.118.25-26 : « Ah, Éternel, sauve, nous T'en prions ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! »
au fils de David !

Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur !

Hosanna dans les lieux très-hauts ! »
10 Et lorsqu'il fut entré dans Jérusalem toute la ville fut en émoi, et elle disait : « Qui est celui-ci ? » 11 Or la foule disait : « Celui-ci, c'est le prophète Jésus, qui est de Nazareth en Galilée. » 12 Et Jésus entra dans le temple, et il expulsa tous ceux qui vendaient et qui achetaient dans le temple, et il renversa les tables des changeurs
Les changeurs se tenaient dans le temple pour convertir en doubles drachmes, destinées à acquitter le tribut dû par chaque Israélite pour l'entretien du culte, les pièces étrangères que les Juifs venus du dehors à la fête de Pâque apportaient avec eux. Ils profitaient de cette circonstance pour échanger contre la monnaie courante les diverses valeurs et pour faire toutes les spéculations qui rentraient dans leur genre de trafic. C'était comme une Bourse installée dans la maison de Dieu.
, et les sièges de ceux qui vendaient les colombes
Les colombes dont l'offrande était ordonnée par la loi de Moïse pour certains cas déterminés, et que l'on trouvait plus commode d'acheter sur place que d'apporter avec soi.
;
13 et il leur dit : « Il est écrit : Ma maison sera appelée une maison de prière, mais vous, vous en faites une caverne de brigands.
Esaïe.56.7 ; Jérémie.7.11
 »
14 Et des aveugles et des boiteux s'approchèrent de lui dans le temple, et il les guérit. 15 Mais les grands prêtres et les scribes, voyant les merveilles qu'il avait faites et les enfants qui criaient dans le temple : « Hosanna au fils de David ! » en furent indignés, 16 et ils lui dirent : « Entends-tu ce qu'ils disent ? » Mais Jésus leur dit : « Oui. N'avez-vous jamais lu : De la bouche des petits enfants et des nourrissons Tu T'es préparé une louange
Psaume.8.3
? »
17 Et les ayant quittés, il sortit de la ville pour aller à Béthanie
Village situé à très peu de distance de Jérusalem, voyez v. 1.
, et il y passa la nuit.
18 Or, le matin, comme il avait repris le chemin de la ville, il eut faim, 19 et ayant vu un figuier sur le chemin il s'en approcha et il n'y trouva rien que des feuilles, et il lui dit : « Qu'il ne provienne plus jamais de toi aucun fruit ! » Et subitement le figuier sécha. 20 Ce que les disciples ayant vu, ils s'en étonnèrent en disant : « Comment ce figuier a-t-il subitement séché ? » 21 Mais Jésus leur répliqua : « En vérité je vous déclare que si vous aviez de la foi et que vous ne doutiez point, non seulement vous feriez ce qui a été fait au figuier, mais encore si vous disiez à cette montagne : « Déplace-toi et te jette dans la mer, » cela se ferait. 22 Et tout ce que vous aurez demandé avec foi par la prière, vous le recevrez. » 23 Et, lorsqu'il fut arrivé dans le temple, les grands prêtres et les anciens du peuple s'approchèrent de lui pendant qu'il enseignait, en disant : « En vertu de quelle autorité-fais-tu ces choses, et qui est-ce qui t'a donné cette autorité ? » 24 Mais Jésus leur répliqua : « Je vous adresserai de mon côté une seule question, et si vous y répondez, je vous répondrai à mon tour en vertu de quelle autorité je fais ces choses. 25 Le baptême de Jean d'où venait-il ? Du ciel ou des hommes ? » Mais ils réfléchissaient en eux-mêmes et disaient : 26 « Si nous répondons : du ciel, il nous dira : Pourquoi donc ne l'avez-vous pas cru ? Tandis que si nous répondons : des hommes, nous avons à craindre la foule ; car tous tiennent Jean pour un prophète. » 27 Et ils répliquèrent à Jésus : « Nous ne savons. » Lui de son côté leur dit : « Moi non plus je ne vous dis pas en vertu de quelle autorité je fais ces choses. 28 Mais que vous en semble ? Un homme avait deux enfants, et s'étant approché du premier, il lui dit : « Mon enfant, va travailler aujourd'hui dans ma vigne. » 29 Or celui-ci répliqua : « Oui, Seigneur, » et il n'y alla pas. 30 Puis s'étant approché du second, il lui parla de même ; or celui-ci répliqua : « Je ne veux pas, » mais plus tard, s'étant repenti, il y alla. 31 Lequel des deux a fait la volonté de son père ? » Ils disent : « Le dernier. » Jésus leur dit : « En vérité, je vous déclare que les publicains et les prostituées entrent avant vous dans le royaume de Dieu ; 32 car Jean est venu à vous, enseignant la justice, et vous ne l'avez pas cru, tandis que les publicains et les prostituées l'ont cru. Mais vous, qui avez vu cela, vous ne vous êtes pas même repentis plus tard pour le croire ! 33 Écoutez une autre parabole : Il y avait un chef de famille qui planta une vigne, et qui l'entoura d'une clôture, et qui y creusa un pressoir
En Palestine les pressoirs se composaient de deux bassins superposés et creusés dans la terre ou dans le roc sur le sol même du vignoble. Le bassin supérieur servait à recevoir les raisins qu'on y jetait pour être foulés avec les pieds ; l'autre, placé en dessous, était destiné à recueillir le liquide produit par cette opération. La tour, construite probablement au centre du vignoble, était comme une maison de garde d'où l'on pouvait surveiller au loin les ouvriers et découvrir les maraudeurs.
, et qui construisit une tour ; et il l'afferma
Il s'agit d'un marché à forfait conclu avec les vignerons pour la culture du vignoble, en sorte qu'ils n'avaient rien à prétendre sur la récolte du vin dont la totalité appartenait au propriétaire.
à des vignerons, et il s'en alla.
34 Mais, lorsque le moment de la récolte approcha, il dépêcha ses esclaves auprès des vignerons pour prendre sa récolte. 35 Et les vignerons s'étant saisis de ses esclaves battirent l'un, tuèrent l'autre, et lapidèrent le troisième. 36 Il dépêcha derechef d'autres esclaves en plus grand nombre que les premiers, et ils les traitèrent de même. 37 Mais à la fin, il leur dépêcha son fils, en se disant : Ils respecteront mon fils. 38 Mais les vignerons, à la vue du fils, se dirent : Celui-ci est l'héritier, venez, tuons-le, et mettons-nous en possession de son héritage. 39 Et s'étant saisis de lui, ils le jetèrent hors de la vigne et le tuèrent. 40 Eh bien ! quand le propriétaire de la vigne sera venu, que fera-t-il à ces vignerons-là ? » 41 Ils lui dirent : « Il fera misérablement périr ces misérables, et il affermera la vigne à d'autres vignerons, qui lui en remettront la récolte en sa saison. » 42 Jésus leur dit : « N'avez-vous jamais lu dans les écritures : La pierre que les constructeurs ont rejetée est celle qui est devenue le sommet de l'angle ; c'est par la volonté du Seigneur qu'elle l'est devenue, et il est admirable nos yeux
Psaume.118.22
?
43 C'est pourquoi je vous déclare que le royaume de Dieu vous sera enlevé et sera donné à une nation qui en produise les fruits. 44 Et celui qui sera tombé sur cette pierre-là sera fracassé, tandis que celui sur lequel elle sera tombée, elle le fera voler en éclats. » 45 Et après avoir entendu ses paraboles, les grands prêtres et les pharisiens comprirent que c'était d'eux qu'il parlait, 46 et, malgré leur désir de le faire arrêter, ils craignirent la foule, car on le tenait pour un prophète.
Copyright information for FrePGR