Matthew 5

Or, lorsqu'il vit cette foule, il monta sur la montagne
Il est probable que cette montagne était l'une des hauteurs qui entourent la mer de Galilée.
, et, après qu'il se fut assis, ses disciples s'approchèrent,
et ayant ouvert la bouche, il les instruisait en disant : « Heureux les pauvres d'esprit, car c'est à eux qu'appartient le royaume des cieux. Heureux les affligés, car c'est eux qui seront consolés. Heureux ceux qui sont doux, car c'est eux qui hériteront la terre. « Heureux ceux qui sont affamés et altérés de la justice, car c'est eux qui seront rassasiés. Heureux les miséricordieux, car c'est à eux qu'il sera fait miséricorde. Heureux ceux qui sont purs de cœur, car c'est eux qui verront Dieu. Heureux ceux qui procurent la paix, car c'est eux qui seront appelés fils de Dieu. 10 Heureux ceux qui sont persécutés à cause de la justice, car c'est à eux qu'appartient le royaume des cieux. 11 Vous êtes heureux quand on vous aura injuriés et persécutés, et qu'on aura dit faussement toute sorte de mal contre vous, à cause de moi. 12 Réjouissez-vous et tressaillez de joie, parce que votre récompense est considérable dans les cieux ; car c'est ainsi qu'on a persécuté les prophètes qui ont vécu avant vous. 13 « Vous êtes le sel de la terre ; mais si le sel s'est affadi, avec quoi le salera-t-on ? Il ne sert plus à rien, sinon, après avoir été jeté dehors, qu'à être foulé aux pieds par les hommes. 14 Vous êtes la lumière du monde : une ville située sur une montagne ne peut être cachée ; 15 on n'allume pas non plus une lampe pour la placer sous le boisseau, mais sur son support, et elle brille pour tous ceux qui sont dans la maison. 16 Que de même votre lumière brille devant les hommes, afin qu'ils voient vos bonnes œuvres, et qu'ils glorifient votre Père qui est dans les cieux. 17 « Ne pensez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes : je ne suis pas venu pour abolir, mais pour accomplir ; 18 car en vérité
Cette expression affirmative reproduit le sens du mot hébreu amen qui est toujours conservé dans le texte grec du N.T. pour les formules de ce genre.
je vous le déclare, jusqu'à ce que le ciel et la terre aient disparu, un seul i ou un seul jambage ne disparaîtra point de la loi avant que tout n'ait été réalisé.
19 En conséquence, celui qui aura enfreint un seul de ces moindres commandements et enseigné aux hommes à faire de même, sera renommé l'un des moindres dans le royaume des cieux ; mais celui qui les aura observés et enseignés, celui-là sera renommé grand dans le royaume des cieux. 20 Car je vous déclare que si votre justice n'a pas surpassé de beaucoup celle des scribes et des pharisiens, vous n'entrerez certainement pas dans le royaume des cieux. 21 « Vous avez appris qu'il a été dit par ceux d'autrefois : « Tu ne tueras point
« Tu ne tueras point » est l'un des commandements du Décalogue. Exode.20.13.
; mais celui qui aura tué sera justiciable du tribunal
Il est ici probablement question du tribunal établi, d'après la loi de Moïse Deut.16.1.8, dans chaque localité, et composé des anciens de l'endroit ; ce tribunal jugeait sommairement et publiquement sur procédure orale.
. »
22 Eh bien, moi, je vous déclare que quiconque s'irrite contre son frère, sera justiciable du tribunal ; et que celui qui aura dit à son frère : Raca
Ce mot, tiré du dialecte araméen alors en usage parmi les Juifs, signifie : Canaille.
, sera justiciable du sanhédrin
Le Sanhédrin était le tribunal suprême des Juifs, séant à Jérusalem ; il était composé de 71 membres, et présidé par le grand prêtre. Sa juridiction s'étendait sur toute la Palestine, et il connaissait de toutes les causes d'un intérêt général, particulièrement des crimes de religion et des crimes d'État.
; et que celui qui lui aura dit : Insensé, sera justicié dans la géhénne du feu.
23 « Si donc tu viens présenter ton offrande à l'autel
L'Israélite apportait au prêtre, qui se tenait auprès de l'autel des sacrifices, l'offrande qu'il désirait présenter à Dieu et que le prêtre seul pouvait déposer sur l'autel. Celui-ci se trouvait placé, au devant et au dehors du lieu saint, dans le parvis des prêtres qui était séparé du parvis des Israélites par une balustrade peu élevée.
, et que là tu te souviennes que ton frère a quelque grief contre toi,
24 laisse là ton offrande devant l'autel, et va-t-en d'abord te réconcilier avec ton frère, et alors reviens présenter ton offrande. 25 Mets-toi promptement d'accord avec ton adversaire pendant que tu es en chemin avec lui, de peur que ton adversaire ne te livre au juge, et le juge à l'huissier, et que tu ne sois jeté en prison. 26 En vérité je te déclare, tu ne sortiras certainement pas de là, que tu n'aies payé le dernier quadrant
C'est-à-dire un quart d'as ou de sol romain, lequel formait la seizième partie du denier.
.
27 « Vous avez appris qu'il a été dit : « Tu ne commettras point d'adultère
« Tu ne commettras point d'adultère » est un des commandements du Décalogue. Exode.20.14.
. »
28 Eh bien, moi, je vous déclare que quiconque regarde une femme pour la convoiter a déjà commis un adultère avec elle en son cœur. 29 Mais si ton œil droit te fait trébucher, arrache-le et jette-le loin de toi ; car il est de ton intérêt qu'un seul de tes membres périsse et que ton corps entier ne soit pas jeté dans la géhenne. 30 Et si ta main droite te fait trébucher, coupe-la et jette-la loin de toi ; car il est de ton intérêt qu'un seul de tes membres périsse et que ton corps entier n'aille pas dans la géhenne. 31 Il a encore été dit
Il est dit dans Deut.24.1 : « Si, après qu'un homme aura épousé une femme et vécu avec elle, il arrive qu'elle ne trouve pas grâce à ses yeux, parce qu'il aura trouvé en elle quelque ignominie, et qu'il lui fasse une lettre de divorce et la mette entre ses mains, et qu'il la renvoie… Ce passage était diversement interprété par les scribes contemporains de Jésus-Christ, dont les uns, c'était l'école de Hillel, prétendaient que la répudiation pouvait avoir lieu pour tout ce qu'il plaisait au mari d'envisager comme ignominieux, tandis que les autres, c'était l'école de Schamai, soutenaient que l'adultère seul était un motif légitime de divorce.
: « Que celui qui aura répudié sa femme lui remette un acte de divorce. »
32 Eh bien, moi, je vous déclare que quiconque répudie sa femme, sauf pour cause d'impudicité, la pousse à commettre un adultère, et que celui qui aura épousé une femme répudiée commet un adultère. 33 « Vous avez encore appris qu'il a été dit par ceux d'autrefois : « Tu ne te parjureras point, mais tu t'acquitteras envers le Seigneur de tes serments
On lit dans Lévitique.19.12 : « Tu ne te parjureras point en Mon nom. »
. »
34 Eh bien, moi, je vous dis de ne point jurer du tout, ni par le ciel parce que c'est le trône de Dieu, 35 ni par la terre parce que c'est le marchepied de Ses pieds, ni par Jérusalem parce que c'est la ville du Grand Roi
On trouve cette expression appliquée à Jérusalem dans Psaume.48.3
.
36 Tu ne jureras pas non plus sur ta tête, car tu ne peux rendre blanc ou noir un seul cheveu. 37 Mais votre parole sera : oui, oui ! non, non ! Ce qu'on y ajoute vient du malin. 38 « Vous avez appris qu'il a été dit : « œil pour œil et dent pour dent
On lit dans Exode.21.24 : « On rendra œil pour œil, et dent pour dent. »
. »
39 Eh bien, moi, je vous dis de ne point résister au méchant ; mais quiconque te soufflette sur la joue droite, présente-lui aussi l'autre ; 40 à celui qui veut t'intenter un procès et prendre ta tunique
La tunique était le vêtement de dessous porté sur la peau ; le manteau était le vêtement de dessus.
, abandonne-lui aussi le manteau ;
41 et quiconque te mettra en réquisition pour un mille
Le mille romain équivalait à environ un kilomètre et demi.
, fais-en deux avec lui.
42 Donne à qui te demande, et ne repousse pas celui qui veut emprunter de toi. 43 « Vous avez appris qu'il a été dit : « Tu aimeras ton prochain, et tu haïras ton ennemi
On lit dans Lévitique.19.18 : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même. »
. »
44 Eh bien, moi, je vous dis : aimez vos ennemis et priez pour vos persécuteurs, 45 afin que vous soyez fils de votre Père qui est dans les cieux, car Il fait lever Son soleil sur les méchants et sur les bons, et Il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes. 46 En effet, si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense en avez-vous ? Est-ce que les publicains
Les Publicains ou péagers étaient les hommes chargés de percevoir en Palestine, pour le compte des Romains, les droits de péage et de douane. La manière inique dont ils exerçaient en général cet emploi, qui par lui-même déjà était odieux aux Juifs, les avait décriés auprès de leurs compatriotes qui les regardaient comme une classe de gens méprisables et corrompus.
aussi ne font pas la même chose ?
47 Et si vous ne saluez que vos frères, que faites-vous d'extraordinaire ? Est-ce que les païens aussi ne font pas la même chose ? 48 Pour vous donc, vous serez parfaits comme votre Père céleste est parfait.
Copyright information for FrePGR