Matthew 8

Or, lorsqu'il fut descendu de la montagne, une foule nombreuse le suivit, et voici, un lépreux s'étant approché l'adorait en disant : « Seigneur, si tu le veux tu peux me guérir. » Et ayant étendu la main, il le toucha en disant : « Je le veux, sois guéri. » Et aussitôt sa lèpre fut guérie. Et Jésus lui dit : « Garde-toi d'en parler à personne ; mais va, montre-toi au prêtre et présente l'offrande qu'a prescrite Moïse
D'après Lévitique.14.10-21 le lépreux devait, pour être déclaré guéri et pouvoir rentrer dans la société, remettre au prêtre chargé de constater sa guérison, deux agneaux sans défauts, une brebis d'un an, trois mesures de farine et une mesure d'huile ; s'il était pauvre, son offrande consistait en un agneau, une mesure de farine, une mesure d'huile et deux colombes.
, pour leur servir d'attestation. »
Or, lorsqu'il fut entré à Capharnaoum, un centurion
Officier romain commandant un manipule, ou compagnie, dans les troupes stationnées en Palestine.
s'approcha de lui, en le sollicitant
et en disant : « Seigneur, mon serviteur est au lit à la maison, atteint de paralysie et cruellement souffrant. » Il lui dit : « J'irai le guérir. » Mais le centurion répliqua : « Seigneur, je ne suis pas digne que tu entres sous mon toit ; mais dis seulement un mot, et mon serviteur sera guéri. Car moi aussi je suis un homme placé sous autorité, ayant des soldats sous mes ordres, et je dis à celui-ci : « Va, » et il va ; et à un autre : « Viens » et il vient ; et à mon esclave : « Fais cela » et il le fait. » 10 Or, en l'entendant, Jésus fut émerveillé, et il dit à ceux qui suivaient : « En vérité je vous le déclare, je n'ai trouvé chez personne en Israël une si grande foi ; 11 mais je vous déclare que plusieurs viendront de l'orient et du couchant et s'attableront avec Abraham et Isaac et Jacob dans le royaume des cieux, 12 tandis que les fils du royaume seront jetés dans les ténèbres extérieures ; là sera le pleur et le grincement de dents. » 13 Et Jésus dit au centurion : « Va, qu'il te soit fait comme tu as cru. » Et en ce moment-là le serviteur fut guéri. 14 Et Jésus étant entré dans la maison de Pierre, vit sa belle-mère qui était au lit et avait la fièvre ; 15 et il toucha sa main et la fièvre la quitta, et elle se leva, et elle le servait. 16 Mais quand le soir fut venu on lui amena plusieurs démoniaques, et d'un mot il chassa les esprits et il guérit tous les malades ; — 17 afin que fût accompli ce dont il a été parlé par l'entremise d'Ésaïe le prophète lorsqu'il dit : « C'est lui qui a pris nos infirmités et qui a porté nos maladies.
Esaïe.53.4 Hébreu : C'est lui qui a porté nos maladies et s'est chargé de nos douleurs.

LXX : C'est lui qui porte nos péchés et qui pour nous souffre la douleur.
 »
18 Or, Jésus se voyant entouré de la foule ordonna de passer sur l'autre rive. 19 Et un scribe s'étant approché lui dit : « Maître, je te suivrai où que ce soit que tu ailles. » 20 Et Jésus lui dit : « Les renards ont des terriers et les oiseaux du ciel des abris ; mais le Fils de l'homme
Cette expression désignait dans le langage contemporain le Messie, auquel elle était appliquée en raison du passage où Daniel (Dan.8.13-14) dit : « Je regardais durant les visions de la nuit, et voici, sur les nuées du ciel arrivait un être semblable à un fils d'homme, et il parvint jusqu'à l'Ancien des jours et on le fît approcher de Lui. Et l'empire, l'honneur et la royauté lui furent donnés, afin que tous les peuples, les nations et les hommes de toutes langues le servent. Son empire est un empire éternel qui ne passera point ; sa royauté est impérissable. »
n'a pas où reposer sa tête. »
21 Mais un autre des disciples lui dit : « Seigneur, permets-moi de m'en aller d'abord, et d'enterrer mon père. » 22 Mais Jésus lui dit : « Suis-moi, et laisse les morts enterrer leurs morts. » 23 Et lorsqu'il fut monté sur une barque, ses disciples le suivirent ; 24 et voici une grande tourmente s'éleva sur la mer, en sorte que la barque était couverte par les vagues ; mais lui s'était endormi. 25 Et s'étant approchés ils l'éveillèrent en disant : « Seigneur, au secours, nous sommes perdus. » 26 Et il leur dit : « Pourquoi êtes-vous effrayés, gens de peu de foi ? » Alors s'étant levé, il gourmanda les vents et la mer, et il se fit un grand calme. 27 Or les gens émerveillés disaient : « Quel est celui-ci, que même les vents et la mer lui obéissent ? » 28 Et quand il fut arrivé sur l'autre rive, dans le pays des Gadaréniens
La ville de Gadara, capitale de la Pérée, était située au sud-est de la mer de Galilée dont elle était séparée par le fleuve Hiéromiax ; mais son territoire s'étendait jusque sur les bords de cette mer.
, vinrent à sa rencontre deux démoniaques sortis des tombeaux
C'étaient des grottes naturelles ou artificielles creusées dans le flanc des rochers qui entourent la mer de Galilée ; elles étaient employées au besoin comme lieux de sépulture.
, et qui étaient si furieux que personne ne pouvait passer par ce chemin-là.
29 Et voici, ils s'écrièrent : « Qu'y a-t-il de commun entre nous et toi, fils de Dieu ? Es-tu venu ici avant le temps pour nous torturer ? » 30 Or, loin d'eux paissait un troupeau de nombreux pourceaux. 31 Mais les démons le sollicitaient en disant : « Si tu nous chasses, envoie-nous dans le troupeau des pourceaux. » 32 Et il leur dit : « Allez ! » Or étant sortis ils s'en allèrent dans les pourceaux, et voici, tout le troupeau se rua en bas du précipice dans la mer, et ils périrent dans les eaux. 33 Mais les pâtres s'enfuirent, et s'en étant allés à la ville ils rapportèrent tout ce qui s'était passé et ce qui était advenu aux démoniaques. 34 Et voici, toute la ville sortit à la rencontre de Jésus, et l'ayant vu ils le sollicitèrent de s'éloigner de leur territoire.
Copyright information for FrePGR