Nahum 2

Voyez ! sur les montagnes les pieds du messager qui annonce la paix ! Juda, célèbre tes fêtes, accomplis tes vœux ! Car le destructeur ne t'envahira plus, il est totalement détruit. Le ravageur marche sur toi, [Ninive !] Garde la place, aie l'œil sur le chemin, ceins tes reins, fais les plus grands efforts ! Car l'Éternel relève la grandeur de Jacob, aussi bien que la grandeur d'Israël, parce que les dévastateurs les ont dévastés, et ont détruit leurs plants. Les boucliers de ses héros sont rouges, les guerriers sont vêtus d'écarlate ; les faux étincellent sur les chars au jour de son armement, et les lances sont brandies. Dans les rues avec furie les chars sont lancés, ils se croisent dans les places ; leur aspect est celui des torches, ils courent comme des éclairs. Il se souvient de ses braves ; ils trébuchent dans leur marche : on se précipite contre ses murs et la tortue est dressée. Les portes des fleuves sont ouvertes, et le palais s'écroule. C'est arrêté : elle est mise à nu, emmenée, et ses suivantes gémissent comme des colombes, en se frappant la poitrine. Ninive était comme un réservoir plein d'eau, depuis qu'elle était ; mais ils fuient ! « Arrêtez ! Arrêtez ! » mais personne ne se retourné. 10 Pillez l'argent ! pillez. l'or ! ce sont des trésors sans fin, des richesses, toutes sortes de meubles de prix. 11 Désastre et dévastation ! et abandonnement ! les cœurs se fondent, les genoux chancellent, tous les reins souffrent, tous les visages pâlissent. 12 Qu'est devenu le repaire des lions, où les lionceaux trouvaient leur pâture, où se promenaient le lion, la lionne, le petit du lion, sans être troublés ? 13 Le lion dépeçait pour ses petits, et déchirait pour ses lionnes ; il remplissait de proie ses antres, et ses repaires de dépouilles.
Copyright information for FrePGR