Nehemiah 6

Et lorsque Saneballat et Tobie et Gésem, l'Arabe, et nos autres ennemis eurent appris que j'avais restauré les murs, et qu'il n'y restait plus de brèche, quoique jusqu'à ce moment-là je n'y eusse point encore posé les battants aux portes, Saneballat et Gésem m'adressèrent ce message : Viens, et ayons une conférence dans les bourgs du val d'Ono ! Or ils pensaient à me faire un mauvais parti. Alors je leur dépêchai des messagers pour leur dire : Une grande affaire m'occupe et je ne puis descendre : pourquoi faire cesser l'ouvrage en me relâchant et en descendant auprès de vous ? Et ils me firent faire le même message quatre fois, et je leur renvoyai la même réponse. Alors Saneballat m'adressa le même message une cinquième fois par son écuyer, porteur d'une lettre ouverte. Elle était conçue en ces termes : « Parmi les nations court ce bruit, et Gasmu dit : Toi et les Juifs vous pensez à vous révolter ; c'est pourquoi tu relèves les murs, et tu dois devenir leur roi d'après ces dires. Tu as aussi aposté des prophètes pour te proclamer à Jérusalem en disant : Roi de Juda ! Et maintenant ces propos viendront aux oreilles du roi. Viens donc afin que nous nous concertions ensemble ! » Et je lui envoyai ce message : Il ne s'est rien fait dans le sens que tu dis ; mais c'est une imagination de ton cœur. Car tous ils voulaient nous intimider, et ils se disaient : De guerre lasse ils quitteront l'ouvrage qui ne s'achèvera pas. Eh bien ! ô Dieu, prête force à mes mains ! 10 Et j'entrai chez Semaïa, fils de Delaia, fils de Meheitabéel, or il s'était renfermé. Et il dit : Réunissons-nous dans la Maison de Dieu, dans l'intérieur du Temple, et fermons les portes du Temple, car il vient des gens pour t'assassiner, et c'est cette nuit qu'ils arrivent pour t'assassiner. 11 Et je dis : Un homme comme moi fuirait ! Et quel est mon pareil qui pénétrerait dans le Temple et resterait en vie ? Je n'entre point. 12 Et je reconnus, et voilà que ce n'était pas Dieu qui l'envoyait, et il prononçait une prophétie contre moi parce que Saneballat et Tobie l'avaient soudoyé. 13 Et le but pour lequel il avait été soudoyé, c'était que je prisse peur et agisse en conséquence, et commisse un péché, et que, m'étant fait un mauvais nom, ils eussent de quoi me calomnier. 14 O mon Dieu, garde de Tobie et de Saneballat un souvenir conforme à leurs œuvres, et aussi de la prophétesse Noadia et des autres prophètes qui prétendaient m'intimider ! 15 Et le mur fut achevé le vingt-cinq Elul au bout de cinquante-deux jours. 16 Et quand tous nos ennemis l'apprirent, tous les peuples d'alentour prirent peur, et ils furent extrêmement découragés, et ils comprirent que cette œuvre s'était accomplie de par notre Dieu. 17 Et il y eut aussi dans ce même temps beaucoup de nobles Juifs qui adressèrent des lettres à Tobie et en reçurent de Tobie. 18 Car plusieurs en Juda s'étaient conjurés avec lui. Car il était beau-frère de Sechania, fils d'Arach, et son fils Jochanan avait épousé la fille de Mesullam, fils de Béréchia. 19 Même ils parlaient devant moi de ses bonnes qualités, et ils lui rapportaient mes discours. C'est pourquoi Tobie envoya des lettres pour m'intimider.
Copyright information for FrePGR