Psalms 141

Au maître chantre. De David.

Éternel, je t'invoque : accours à mon aide !

Entends ma voix, quand je t'invoque !

Que ma prière, comme l'encens, arrive jusqu'à toi,

et l'élévation de mes mains, comme l'offrande du soir !

Mets, ô Éternel, une garde devant ma bouche,

et surveille la porte de mes lèvres !

Ne laisse pas mon cœur pencher vers le mal,

pour commettre des forfaits par impiété,

avec les hommes artisans de crime,

et pour que je ne goûte pas leurs friandises !

Que le Juste me frappe, c'est amour ;

qu'il me châtie, c'est de l'huile sur ma tête ;

que ma tête ne se refuse pas, si ses coups se répètent !

Mais par mes prières je m'élève contre leur malice.

Si du rocher leurs princes sont précipités,

alors on ouïra comme mes paroles seront douces.

Tels les éclats et les copeaux qui jonchent le sol,

ainsi nos os furent semés à la bouche des Enfers.

Oui, Éternel, Seigneur, mes yeux se lèvent vers toi ;

j'ai recours à toi : ne laisse pas ma vie se perdre !

Préserve-moi des pièges qu'ils me tendent,

et des filets des méchants !

10 Fais tomber les méchants dans leurs propres filets,

et qu'en même temps j'échappe !

Copyright information for FrePGR