Psalms 144

De David.

Béni soit l'Éternel, mon rocher,

qui forme mes mains au combat,

et mes doigts à la bataille,

lui, mon bienfaiteur et ma citadelle,

ma forteresse, et mon libérateur,

mon bouclier, mon refuge,

lui qui m'assujettit des peuples !

Éternel, qu'est-ce que l'homme, pour que tu le connaisses ?

l'enfant d'Adam, pour que tu t'occupes de lui ?

L'homme est semblable au souffle,

et ses jours, à une ombre qui passe.

Éternel, incline tes Cieux, et descends !

Touche les montagnes, et qu'elles fument !

Darde la foudre, et disperse-les !

Lance tes flèches, et les mets en déroute !

D'en haut étends ta main !

Délivre-moi, et me tire des grandes eaux,

de la main des enfants de l'étranger,

dont la bouche profère le mensonge,

et dont la droite est une droite parjure !

O Dieu, je veux te chanter un cantique nouveau,

sur le luth à dix cordes je veux te célébrer,

10 toi, qui accordes au Roi la victoire,

toi, qui sauvas ton serviteur David de la funeste épée !

11 Délivre-moi, et me tire de la main des enfants de l'étranger,

dont la bouche profère le mensonge,

et dont la droite est une droite parjure !

12 Afin que nos fils soient comme des plantes

grandissant dans leur jeunesse,

et nos filles comme des colonnes angulaires

sculptées en figures dans les palais.

13 Que nos greniers soient remplis,

fournissant toutes sortes de biens !

Que nos brebis multiplient par milliers,

qu'elles soient par myriades dans nos champs !

14 Que nos chefs soient élevés !

qu'il n'y ait ni brèche, ni attaque,

ni clameurs dans nos rues !

15 Heureux le peuple dont il en est ainsi !

Heureux le peuple dont l'Éternel est le Dieu !

Copyright information for FrePGR