Psalms 32

Hymne de David.

O bonheur de celui dont la faute est pardonnée,

et le péché remis !

O bonheur de l'homme

à qui l'Éternel n'impute point le crime,

et dont le cœur est sans hypocrisie !

Tant que je fus muet, mes os se consumaient

par mes soupirs de tout le jour.

Car le jour et la nuit j'étais sous le poids de ta main,

la sève de ma vie séchait, comme aux feux de l'été. (Pause)

Je t'avouai mon péché, et ne cachai point mon crime ;

je dis : Je veux à l'Éternel confesser mon forfait !

et tu pardonnas le crime de mon péché. (Pause)

Aussi, que tout fidèle te prie

dans le temps où l'on te trouve !

Seul, au débordement des grandes eaux,

il n'en sera pas atteint.

Tu es mon asile, tu me gardes contre l'angoisse,

et tu m'entoures de chants de délivrance. (Pause)

Je veux t'instruire et te montrer la voie

qu'il te faut suivre ;

je veux t'avertir, fixant mes yeux sur toi.

Ne soyez pas comme le cheval et le mulet stupide,

qui, sans la bride et le mors du frein qui les dompte,

ne t'approcheraient pas.

10 Il y a beaucoup de douleurs pour l'impie ;

mais celui qui dans l'Éternel met sa confiance,

est environné de sa grâce.

11 Justes, que l'Éternel excite votre joie et vos transports,

et chantez, vous tous dont le cœur est droit !

Copyright information for FrePGR