Psalms 42

Au maître chantre. Hymne des fils de Coré.

Comme une biche languit après les courants d'eau,

ainsi mon âme languit après toi, ô Dieu !

Mon âme a soif de Dieu, du Dieu vivant.

Quand viendrai-je, et paraîtrai-je en la présence de Dieu ?

Mes larmes sont mon aliment le jour et la nuit,

depuis que chaque jour on me dit : « Où est ton Dieu ? »

Il m'en souvient, et je laisse mon cœur s'épancher :

je m'avançais avec la foule,

conduisant le cortège à la maison de Dieu,

au milieu des chants, des hymnes, d'un concours solennel,

Pourquoi t'abats-tu, mon âme,

et gémis-tu au dedans de moi ?

Espère en Dieu, je le louerai encore,

lui, mon Sauveur et mon Dieu.

Mon âme est abattue au dedans de moi :

aussi pensé-je à toi des plages du Jourdain,

des montagnes de l'Hermon, et du mont de Mitshar,

Une vague appelle une vague

au grondement de tes cataractes ;

tous tes flots, toutes tes vagues passent sur moi.

Le jour, l'Éternel me dispensait sa grâce,

et la nuit, sa louange était dans ma bouche,

et je priais le Dieu de ma vie.

[Aujourd'hui] je dois dire à Dieu, mon rocher :

Pourquoi m'oublies-tu ?

Pourquoi vais-je menant deuil

sous l'oppression de l'ennemi ?

10 Mes os se brisent, quand mes ennemis m'outragent,

et me disent tous les jours : « Où est ton Dieu ? »

11 Pourquoi t'abats-tu, mon âme,

et gémis-tu au dedans de moi ?

Espère en Dieu, je le louerai encore,

lui, mon Sauveur et mon Dieu.

Copyright information for FrePGR