Psalms 56

Au maître chantre. Sur « Colombe des térébinthes lointains ». Ecrit de David, lorsque les Philistins le saisirent à Gath.

O Dieu ! aie pitié de moi, car des hommes s'acharnent contre moi ;

toujours hostiles, ils m'oppriment ;

mes adversaires s'acharnent toujours,

plusieurs me sont insolemment hostiles.

Dans mon jour d'alarmes,

je mets en toi ma confiance.

Je fais gloire de Dieu, de sa parole,

je me confie en Dieu, je ne crains rien :

que me feraient des mortels ?

Toujours ils rendent mes affaires pénibles ;

toutes leurs pensées sont de me nuire.

Ils se liguent, ils épient et observent mes pas,

car ils en veulent à ma vie.

A la faveur du mensonge, ils savent échapper.

Dans ta colère, ô Dieu, rabaisse les peuples !

Tu comptes mes fuites !

Recueille mes larmes dans ton urne !

Ne sont-elles pas inscrites dans ton livre ?

Alors mes ennemis reculeront, si je prie ;

je le sais ! Dieu est pour moi.

10 Je fais gloire de Dieu, de sa parole,

je fais gloire de l'Éternel, de sa parole,

11 je me confie en Dieu, je ne crains rien :

que me feraient des mortels ?

12 O Dieu ! je suis lié par les vœux que je t'ai faits :

il faut que je te rende mes actions de grâces.

13 Car tu as sauvé mon âme de la mort,

et même mon pied de la chute,

afin que je marche devant Dieu, à la lumière de la vie.

Copyright information for FrePGR