Psalms 58

Au maître chantre. Sur « Ne détruis pas ». Ecrit de David.

Prononcez-vous vraiment selon la loi, la justice,

jugez-vous avec droiture, enfants des hommes ?

Non ! en votre cœur vous commettez l'injustice,

et vous dispensez dans le pays la violence de vos mains.

Les impies prévariquent dès le sein maternel,

les menteurs ont dévié dès leur naissance ;

ils ont un venin pareil au venin du serpent,

de la vipère sourde, qui se bouche les oreilles,

qui n'écoute point la voix des enchanteurs,

du magicien habile à former les nœuds.

O Dieu ! brise leurs dents dans leur bouche !

Romps, ô Éternel, la mâchoire des lions !

Qu'ils s'évanouissent, comme une eau qui s'écoule !

Que les flèches qu'ils décochent, soient comme tronçonnées !

Qu'ils soient comme le limaçon qui va se fondant,

comme l'avorton de la femme, qui n'a pas vu le jour !

Avant même que vos chaudières sentent le feu des épines,

Il emportera par la tempête

et l'épine encore verte, et celle qui déjà brûle.

10 Alors le juste sera réjoui, car il verra la vengeance :

il baignera ses pieds dans le sang de l'impie ;

11 et l'homme dira : Oui, il est des fruits pour le juste ;

oui, il est un Dieu qui juge sur la terre.

Copyright information for FrePGR