Psalms 64

Au maître chantre. Cantique de David.

Entends, ô Dieu, ma voix, quand je gémis !

Préserve ma vie de l'ennemi qui m'effraie !

Mets-moi à couvert des complots des méchants,

de la troupe de ceux qui font le mal,

qui aiguisent leur langue comme une épée,

et décochent, comme des flèches, des paroles amères,

pour atteindre en cachette l'innocent ;

soudain ils l'atteignent, et sont sans crainte.

Résolus à faire un mauvais coup,

ils se concertent pour cacher des pièges,

et disent : « Qui en serait témoin ? »

Ils projettent des crimes : « Nous sommes prêts, le plan est conçu ! »

Et tous ils cachent le fond de leur pensée et de leurs cœurs.

Alors Dieu les atteint de sa flèche ;

leur défaite est soudaine,

et ils tombent : leur langue même en est cause ;

tous ceux qui les voient, fuient,

et tous les hommes sont saisis de crainte,

et publient l'œuvre de Dieu,

et reconnaissent son action.

10 Le juste est ravi de l'Éternel, et se confie en lui,

et tous les hommes droits se glorifient.

Copyright information for FrePGR