Psalms 77

Au maître chantre préposé aux Jeduthunites. Cantique d'Asaph.

Ma voix s'élève à Dieu, et je prie ;

ma voix s'élève à Dieu, ô qu'il m'écoute !

Dans mon jour d'angoisse je cherche le Seigneur ;

la nuit mes mains sont tendues, et ne se lassent point ;

mon âme repousse la consolation.

Je pense à Dieu, et je gémis,

je réfléchis, et mon esprit se voile. (Pause)

Tu tiens mes paupières éveillées,

je suis agité, et je ne puis parler.

Je repasse les jours de jadis,

les années d'autrefois,

je me rappelle mes chants de la nuit,

je réfléchis en mon cœur, et mon esprit cherche.

Le Seigneur rejettera-t-Il à jamais,

ne sera-t-Il plus désormais propice ?

Pour toujours sa grâce a-t-elle cessé,

en est-ce fait de la promesse à perpétuité ?

Dieu a-t-Il oublié la pitié,

et dans sa colère arrêté le cours de ses compassions ? (Pause)

10 Et je dis : Voici ce qui me fait souffrir :

la droite du Très-haut n'est plus la même…

11 Je veux rappeler les actes de l'Éternel ;

car je me rappelle tes miracles d'autrefois ;

12 et je veux méditer sur toutes tes œuvres,

et considérer tes hauts faits.

13 O Dieu, ta voie est sainte ;

quel Dieu est grand comme Dieu ?

14 Tu es le Dieu qui fais des miracles !

Tu as manifesté ta puissance parmi les peuples.

15 De ton bras tu délivras ton peuple,

les enfants de Jacob et de Joseph. (Pause)

16 Les eaux t'ont vu, ô Dieu, les eaux t'ont vu, et ont tremblé,

et les flots ont été ébranlés.

17 Les nuages ont épandu les eaux,

et les nues ont fait entendre une voix,

et tes flèches volèrent.

18 Ton tonnerre éclata en roulements,

les éclairs illuminèrent le monde.

La terre s'émut et trembla.

19 La mer fut ton chemin,

et les grandes eaux, tes sentiers ;

et l'on ne put reconnaître tes traces.

20 Comme un troupeau tu conduisis ton peuple,

par les mains de Moïse et d'Aaron.

Copyright information for FrePGR