Psalms 91

Assis dans l'asile du Très-haut,

on repose à l'ombre du Tout-puissant.

Je dis à l'Éternel : O mon refuge et mon fort,

ô mon Dieu en qui je me confie !

Oui, Il te dégage des rets de l'oiseleur,

de la peste meurtrière ;

Il te couvre de ses plumes,

et sous ses ailes tu trouves un abri ;

sa vérité est un bouclier et un rempart.

Tu n'as pas à redouter l'épouvante de la nuit,

ni la flèche qui vole durant le jour,

ni la peste qui s'avance dans les ténèbres,

ni la contagion qui sévit au milieu du jour.

Que mille hommes tombent à ton côté,

et des myriades à ta droite, tu es hors des atteintes.

De tes yeux seulement tu en es spectateur,

et tu assistes à la rétribution des impies.

C'est, ô Éternel, que tu es mon refuge ;

tu t'es choisi le Très-baut pour appui.

10 Le malheur n'arrive point jusqu'à toi,

et la plaie n'approche point ta tente.

11 Car Il donne pour toi l'ordre à ses anges

de te garder en toutes tes voies.

12 Ils te porteront sur leurs bras,

de peur que ton pied ne heurte contre la pierre,

13 Tu marcheras sur le lion et la vipère,

tu fouleras le lionceau et le dragon.

14 « Puisqu'il s'attache à moi, je veux le sauver,

le mettre en lieu sûr, puisqu'il connaît mon nom,

15 Il m'invoque, et je l'exauce ;

je suis près de lui dans la détresse,

je le délivrerai et je le glorifierai.

16 De longs jours je le rassasierai,

et je lui ferai voir mon secours. »

Copyright information for FrePGR