Revelation of John 2

« Écris à l'ange de l'Église qui est dans Éphèse
Ce chef-lieu de l'Asie proconsulaire était célèbre dans l'antiquité par le temple consacré à Artémis ou Diane, qui fut brûlé par Érostrate et rebâti avec magnificence. Elle comptait parmi ses habitants une colonie juive, d'où se forma le noyau de l'église chrétienne fondée par l'apôtre Paul. Il ne reste aujourd'hui de cette ville que des ruines.
:

Voici ce que dit celui qui tient les sept étoiles dans sa main droite, celui qui marche au milieu des sept candélabres d'or :
Je connais tes œuvres et ta peine et ta constance, car tu ne peux supporter les méchants ; et tu as mis à l'épreuve ceux qui se disent apôtres et qui ne le sont point, et tu les as trouvés menteurs. Et tu as de la constance, et tu as eu à souffrir à cause de mon nom, et tu n'as pas faibli. Mais je te reproche d'avoir abandonné ta charité première. Souviens-toi donc d'où tu es tombé, repens-toi, et pratique tes premières œuvres ; sinon, je vais venir à toi, et j'ôterai ton candélabre de sa place, à moins que tu ne te repentes. Mais tu as en ta faveur de haïr les œuvres des Nicolaïtes
Nom donné à une secte dont la doctrine est caractérisée plus loin (v. 14, 15), et sur l'origine de laquelle on ne peut former que des hypothèses.
, et moi aussi je les hais.
Que celui qui a une oreille entende ce que l'Esprit dit aux sept Églises : Au vainqueur je donnerai à manger de l'arbre de la vie, qui est dans le paradis de Dieu. » « Écris aussi à l'ange de l'Église qui est dans Smyrne
Ville maritime de l'ancienne Ionie, qui a été et qui est encore le centre d'un grand commerce.
:

Voici ce que dit le premier-né et le dernier, qui a été mort et il a vécu :
Je connais ta tribulation et ton indigence (pourtant tu es riche), et les calomnies de ceux qui disent qu'ils sont Juifs, et ils ne le sont point, mais ils sont une synagogue de Satan. 10 Ne crains point les souffrances que tu vas endurer. Voici, le diable va jeter quelques-uns de vous en prison, afin que vous soyez mis à l'épreuve, et que vous souffriez une persécution de dix jours. Sois fidèle jusques à la mort, et je te donnerai la couronne de vie. 11 Que celui qui a une oreille entende ce que l'Esprit dit aux Églises : Le vainqueur ne sera certainement point atteint par la seconde mort. » 12 « Écris aussi à l'ange de l'Église qui est dans Pergame
Pergame, jadis capitale du royaume des Atalides, était fameuse par son temple d'Esculape ; elle est maintenant en ruines.
:

Voici ce que dit celui qui tient le glaive acéré à deux tranchants :
13 Je sais où tu habites, et que là se trouve le trône de Satan ; cependant tu retiens mon nom, et tu n'as pas renié ma foi, même dans le temps d'Antipas, mon témoin, mon fidèle, qui a été mis à mort chez vous, là où habite Satan. 14 Mais j'ai quelques reproches à te faire, car tu as là des gens qui retiennent la doctrine de Balaam, lequel enseignait au roi Balak, comme pierre d'achoppement devant les fils d'Israël
Il est question dans le livre des Nombres (chapitres 22 à 24) des malédictions contre le peuple d'Israël demandées par Balak, roi des Moabites, au prophète Balaam, et des bénédictions que celui-ci prononça au contraire en faveur des enfants d'Abraham. Immédiatement après ce récit, il est dit (Nom.24.25) : « Et Balaam partit et retourna chez lui, et Balak aussi s'en alla. Et Israël s'établit à Sittim, et le peuple commença à se livrer à l'impudicité avec les filles de Moab qui invitèrent le peuple aux sacrifices de leurs dieux, et le peuple mangea, et il invoqua leurs dieux et il s'attacha à Baal Péor, et la colère de Jahveh s'enflamma contre Israël. » Dans le même livre (Nom.31.16) il est dit : « Les femmes madianites ont été pour les fils d'Israël, d'après le conseil de Balaam, une occasion de désobéissance envers Jahveh à cause de (Baal) Péor. »
, à manger des viandes offertes aux idoles, et à se livrer à l'impudicité.
15 De même toi aussi tu as des gens qui retiennent d'une manière semblable la doctrine des Nicolaïtes. 16 Repens-toi donc, sinon je vais promptement venir à toi, et je combattrai contre eux avec le glaive qui sort de ma bouche. 17 Que celui qui a une oreille entende ce que l'Esprit dit aux Églises : Au vainqueur je donnerai de la manne cachée, et je lui donnerai un caillou blanc, et sur ce caillou est écrit un nouveau nom, que personne ne connaît, sinon celui qui le reçoit. » 18 « Écris aussi à l'ange qui est dans Thyatire
Ville lydienne d'une certaine importance sous le rapport commercial et militaire. Lydie, la marchande de pourpre établie à Philippes (Actes 16.14), en était originaire.
:

Voici ce que dit le fils de Dieu, celui qui a les yeux comme une flamme de feu, et dont les pieds sont semblables à de l'airain brillant :
19 Je connais tes œuvres et ta charité et ta foi et ton service et ta constance, et tes dernières œuvres plus nombreuses que les premières. 20 Mais je te reproche de laisser faire ta femme, la Jésabel
C'est probablement un surnom donné en souvenir de la reine de ce nom, l'épouse du roi d'Israël Achab, dont il est dit dans 1Rois.21.25 : « Nul n'a été comme Achab pour faire ce qui est mal aux yeux de Jahveh, parce que Jésabel, sa femme, le séduisait. » Et au second livre (2Rois.9.22) il est parlé des impudicités et des nombreux sortilèges de Jésabel »
qui se dit prophétesse, et elle instruit et entraîne mes esclaves à se livrer à l'impudicité et à manger des viandes offertes aux idoles.
21 Et je lui ai donné du temps afin qu'elle se repentît, et elle n'a pas voulu se repentir de son impudicité. 22 Voici, je vais la jeter en prison, et ses complices adultères dans une grande tribulation, à moins qu'ils ne se repentent de leurs œuvres ; 23 je ferai mourir de mort ses enfants, et toutes les Églises sauront que c'est moi qui suis celui qui sonde les reins et les cœurs, et je vous rendrai à chacun selon vos œuvres. 24 Mais je vous le déclare, à vous tous autres de Thyatire qui ne suivez pas cette doctrine, étant de ceux qui n'ont pas connu ce qu'ils appellent les profondeurs de Satan
Il est probable que cette expression est empruntée au langage religieux de la secte dont il est ici question ; mais il est difficile de dire s'il faut y voir une citation textuelle ou une allusion ironique.
: je ne vous impose point d'autre fardeau.
25 Seulement ce que vous avez, retenez-le jusques à ce que je vienne. 26 Et le vainqueur, et celui qui observe jusques à la fin mes œuvres, je lui donnerai autorité sur les nations, 27 et il les paîtra avec une verge de fer, comme sont brisés les vases d'argile. De même que moi de mon côté je l'ai reçue de mon Père, 28 je lui donnerai l'étoile matinale. 29 Que celui qui a une oreille entende ce que l'Esprit dit aux Églises. »
Copyright information for FrePGR