Ruth 2

Et Noomi avait du côté de son mari un parent, grand homme de bien, de la famille d'Elimélech, et il se nommait Boaz. Et Ruth, la Moabite, dit à Noomi : Laisse-moi donc aller au champ glaner des épis à la suite de celui aux yeux de qui je trouverai grâce ! Et elle lui dit : Va, ma fille. Et elle alla, et elle vint et glana dans le champ à la suite des moissonneurs. Et fortuitement il se trouva que c'était une pièce de terre de Boaz qui était de la famille d'Elimélech. Et voilà que Boaz vint de Bethléhem ; et il dit aux moissonneurs : Que l'Éternel soit avec vous ! Et ils lui dirent : Que l'Éternel te bénisse ! Et Boaz dit à son valet préposé sur les moissonneurs : A qui est cette jeune personne ? Et le valet préposé sur les moissonneurs répondit et dit : C'est une jeune Moabite revenue de Moabie avec Noomi ; et elle m'a dit : Permets-moi de glaner et de ramasser des épis près des javelles à la suite des moissonneurs ! et elle est venue et a été assidue depuis le matin jusqu'à présent, sauf un court moment de repos qu'elle a pris sous le couvert. Et Boaz dit à Ruth : Entends-tu, ma fille ! Ne va pas glaner dans un autre champ, et ne t'en va pas d'ici et joins-toi à mes servantes ; aie les yeux sur le champ qu'on moissonne, et suis-les. Voici, j'ai défendu aux valets de toucher à toi. Et, si tu as soif, va aux cruches et bois de ce que puiseront les valets. 10 Alors Ruth tombant à ses pieds et s'inclinant jusqu'à terre lui dit : Comment ai-je trouvé grâce à tes yeux pour que tu me traites comme une connaissance, et je suis une étrangère ? 11 Et Boaz répondit et lui dit : On m'a raconté tout ce que tu as fait pour ta belle-mère après la mort de ton mari, et comment tu as quitté ton père et ta mère et le pays de ta naissance pour venir chez un peuple que tu ne connaissais ni d'hier, ni d'avant-hier. 12 Que l'Éternel te rende ce que tu as fait et qu'une parfaite récompense te soit accordée par l'Éternel, Dieu d'Israël, sous les ailes de qui tu es venue te réfugier ! 13 Et elle dit : Puissé-je trouver grâce à tes yeux, mon Seigneur ! Car tu m'as consolée et tu as parlé au cœur de ta servante, et pourtant je ne suis pas comme l'une de tes servantes. 14 Et au moment du repas Boaz lui dit : Approche et mange de ce pain, et trempe ta mouillette dans le vinaigre. Alors elle s'assit à côté des moissonneurs, et il lui présenta du grain rôti et elle mangea et se rassasia et en garda des restes. 15 Et elle se leva pour glaner. Alors Boaz donna cet ordre à ses valets : Elle glanera même entre les javelles, et vous ne lui ferez point affront. 16 Et pour elle des faisceaux vous extrairez aussi quelque chose que vous négligerez afin qu'elle le recueille, et vous ne la gronderez point. 17 Et elle glana dans le champ jusqu'au soir, et elle égrena sa glane, et il y eut environ un épha d'orge. 18 Et elle l'emporta et vint à la ville, et sa belle-mère vit ce qu'elle avait glané ; et Ruth ayant sorti ce qu'elle avait réservé de son repas, le lui donna. 19 Alors sa belle-mère lui dit : Où as-tu glané aujourd'hui ? D'où vient ce fruit de ton travail ? béni soit celui qui a pris intérêt à toi ! Et elle indiqua à sa belle-mère celui chez qui elle avait travaillé, et dit : Le nom de l'homme chez qui j'ai travaillé aujourd'hui est Boaz. 20 Alors Noomi dit à sa bru : Béni soit-il par l'Éternel qui ne s'est point désisté de son amour envers les vivants et envers les décédés ! Et Noomi lui dit : Cet homme est notre parent, un de nos proches, ayant envers nous le droit et le devoir lignager. 21 Et Ruth, la Moabite, dit : Il m'a dit encore : Joins-toi à mes gens jusqu'à ce qu'ils aient achevé toute ma moisson. 22 Et Noomi dit à Ruth, sa bru : Il est bon, ma fille, que pour sortir tu accompagnes ses servantes, afin qu'on ne te rencontre pas dans un autre champ. 23 Elle se joignit donc aux servantes de Boaz pour glaner jusqu'à la fin de la moisson des orges et de celle du froment. Et elle habitait chez sa belle-mère.
Copyright information for FrePGR